Amérique: dix actualités « visa » qui ont marqué 2023

Partager cet article:

États-Unis, Canada, Brésil, Mexique, … (Re)découvrez les dix informations clés de 2023 concernant les procédures de voyage et visa en Amérique.

L’année 2023 a été témoin d’une effervescence sans précédent dans le monde du voyage, et le continent américain n’y a pas échappé.

Après notre survol de l’Asie et de l’Afrique, parcourons ensemble les 10 actualités incontournables qui ont marqué le paysage du voyage en Amérique en 2023.

1. ÉTATS-UNIS: fin de l’exigence de vaccination Covid-19

Destination plébiscitée par les voyageurs de très nombreux pays, les États-Unis ont décidé de lever leur ultime restriction sanitaire d’entrée liée au Covid-19 au printemps 2023.

Après 1 an et demi de fermeture, la Maison Blanche a annoncé que les voyageurs non-vaccinés contre le Covid-19 pouvaient de nouveau entrer aux États-Unis à compter du 12 mai 2023.

Depuis le 12 juin 2022, le test Covid n’était plus réclamé pour voyager aux USA. Pour se rendre aux États-Unis, seuls un visa ou une autorisation ESTA sont maintenant nécessaire.

2. CANADA: 13 nouveaux pays dispensés de visa

Voisin du pays de l’Oncle Sam, le Canada propose également une autorisation de voyage électronique (AVE) pour les visiteurs exemptés de visa.

Alors que cette ETA n’était proposée qu’aux voyageurs de 54 pays, dont les États européens, le pays à la feuille d’érable a décidé d’étendre cette liste en 2023.

Depuis le 6 juin 2023, 13 nouveaux pays sont dispensés de visa pour le Canada et sont dorénavant éligibles à l’obtention d’une autorisation AVE pour une entrée par voie aérienne.

Les 13 pays suivants sont concernés par cette exemption de visa canadien et d’éligibilité à l’AVE:

  • Antigua-et-Barbuda, Argentine, Costa Rica, Maroc, Panama, Philippines, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Seychelles, Thaïlande, Trinité-et-Tobago et Uruguay.

Pour obtenir une AVE, les touristes et voyageurs d’affaires de ces États doivent avoir obtenu un visa canadien au cours des 10 dernières années ou qui détenir actuellement un visa américain valide délivré à des fins autres que l’immigration.

3. BRÉSIL: l’e-Visa réintroduit pour 3 pays

En mars 2023, le Brésil a déclaré qu’il réimposerait, par réciprocité, un visa aux citoyens des États-Unis, du Canada et de l’Australie après 4 années de dispense de visa.

Prévue pour être réactivée en octobre 2023, le Brésil a finalement décidé de reporter son obligation de visa pour ces 3 pays au 10 janvier 2024.

En 2017, le Brésil avait introduit un visa électronique (e-Visa) pour ces mêmes voyageurs alors qu’ils étaient exemptés de visa à l’époque.

Depuis le 1er décembre, et pour une entrée au Brésil à partir du 10 janvier 2024, les touristes et voyageurs d’affaires américains, canadiens et australiens peuvent demander un e-Visa sur le portail: brazil.vfsevisa.com.

Pour d’autres buts de séjour, les voyageurs doivent demander un visa « traditionnel » pour le Brésil.

4. ÉTATS-UNIS: Israël intègre le programme d’exemption de visa

Après de nombreuses années de travaux bilatéraux, les États-Unis ont annoncé, en septembre 2023, qu’Israël deviendrait le 41ème pays intégré au Programme d’exemption de visa américain (Visa Waiver Program ou VWP).

Cette intégration d’Israël au VWP devait initialement intervenir le 30 novembre 2023 mais, en raison de la guerre entre l’État hébreu et le Hamas, les États-Unis ont décidé de l’accélérer.

Le 19 octobre 2023, l’administration Biden a en effet pris la décision d’immédiatement autoriser les citoyens israéliens à entrer aux USA sans visa mais avec une autorisation de voyage électronique ESTA.

Les 41 pays éligibles à l’obtention d’une autorisation ESTA sont les suivants:

  • Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Chili, Corée du Sud, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Taïwan.

5. COSTA RICA: la durée de séjour sans visa étendue à 6 mois

Le tourisme étant l’une des principales sources de revenus au niveau national, le Costa Rica a décidé de mettre l’accent dessus en 2023.

De nombreux voyageurs sont exemptés de visa pour se rendre au Costa Rica pour une durée de 90 jours mais, dans ses efforts de développement touristique, le Costa Rica a choisi de rallonger cette période de séjour pour certains pays.

Une sélection de 58 pays, qui selon le gouvernement « génèrent la plus grande quantité de ressources pour le pays », peuvent dorénavant séjourner jusqu’à 180 jours sans visa au Costa Rica, et ce, depuis le 8 septembre 2023.

Les 58 États et territoires qui bénéficient de cette mesure d’extension de la durée de séjour sans visa au Costa Rica jusqu’à 180 jours sont les suivants:

  • Afrique du Sud, Allemagne, Andorre, Argentine, Australie, Autriche, Bahamas, Barbade, Belgique, Brésil, Bulgarie, Canada, Chili, Chypre, Corée du Sud, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Mexique, Monaco, Monténégro, Norvège, Nouvelle-Zélande, Panama, Paraguay, Pays-Bas, Pologne, Porto Rico, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Saint-Marin, Serbie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Trinité-et-Tobago, Uruguay et Vatican.

6. MEXIQUE: le formulaire FMM n’est plus à remplir avant le départ

Les voyageurs aériens se rendant au Mexique devaient auparavant compléter un formulaire de migration en ligne avant leur départ (FMMe), ou sur papier à leur arrivée à l’aéroport (FMM).

En janvier 2023, le Mexique a éliminé la démarche FMM pour ses visiteurs en la rendant automatique.

Qu’ils disposent ou non d’un visa, les voyageurs internationaux qui arrivent au Mexique par voie aérienne reçoivent désormais automatiquement un FMMD (Forma Migratoria Múltiple Digital) après leur arrivée sur le territoire mexicain.

Les voyageurs entrant au Mexique par voie terrestre depuis les États-Unis, le Guatemala ou le Belize doivent toujours remplir un formulaire migratoire FMM avant d’entrer dans le pays.

7. ÉTATS-UNIS: le visa numérique en approche

Cette année, les États-Unis ont commencé un projet pilote de délivrance d’un visa américain numérique.

Destiné à remplacer à terme le traditionnel visa collé dans le passeport, l’autorisation de visa numérique (Digital Visa Authorization ou DVA) a été testée en 2023 par l’ambassade américaine de Dublin et cet essai s’est limité au visa K-1.

Après le succès de cette phase pilote, les États-Unis envisagent de déployer le visa numérique à l’échelle mondiale.

Lors d’une table ronde organisée le 28 novembre dernier par le Centre de presse étrangère du Département d’États américains, les autorités ont annoncé que l’objectif de 2024 sera la réduction du temps d’attente pour obtenir un visa puis, d’ici 2025, la généralisation du visa numérique pour les États-Unis.

8. JAMAÏQUE: un formulaire d’entrée numérique pour les voyageurs

Avant d’arriver en Jamaïque, les voyageurs avaient l’habitude de remplir un formulaire d’immigration dans l’avion.

Depuis le 1er septembre 2023, cette formalité d’entrée est digitalisée.

Les voyageurs entrant en Jamaïque doivent désormais remplir en ligne le formulaire de déclaration d’immigration et de douane (C5 Form) sur le portail enterjamaica.com.

Le formulaire d’entrée numérique peut être complété avant le départ, pendant le vol ou à l’arrivée en Jamaïque. Cependant, il reste recommandé de remplir cette formalité avant le voyage et jusqu’à 30 jours avant l’arrivée dans le pays.

9. RÉPUBLIQUE DOMINICAINE: extension de la mesure sur la validité du passeport

Pour voyager en République dominicaine, la règle est de disposer d’un passeport valable au moins 6 mois.

En 2022, les autorités dominicaines ont annoncé l’entrée en vigueur d’une mesure exceptionnelle permettant à certains visiteurs de présenter un passeport valable au moins jusqu’au départ du pays.

Sensée expirer le 30 novembre 2023, cette mesure est prolongée jusqu’au 30 mai 2024.

Les citoyens des pays membres de l’Union européenne, d’Angleterre, du Canada, des États-Unis, du Brésil, du Chili, d’Argentine, de Colombie et de l’Équateur bénéficient de cette tolérance concernant la validité du passeport.

10. SALVADOR: les touristes peuvent rester jusqu’à 6 mois dans le pays

Jusqu’en 2022, les touristes étrangers ne pouvaient séjourner au Salvador que jusqu’à 3 mois.

Souhaitant encourager davantage de touristes, d’hommes d’affaires et d’investisseurs internationaux à venir découvrir le pays, le Salvador a décidé d’étendre cette durée de séjour en janvier 2023.

Depuis le 13 janvier 2023, le Salvador autorise les touristes étrangers à séjourner jusqu’à 180 jours dans le pays.

Partager cet article:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

1 réflexion au sujet de « Amérique: dix actualités « visa » qui ont marqué 2023 »

Laisser un commentaire