Les États-Unis accélèrent le lancement du programme d’exemption de visa et de l’ESTA pour Israël

par VisasNews

Alors qu’elle était prévue pour le 30 novembre 2023, l’intégration d’Israël au programme d’exemption de visa pour les États-Unis a été accélérée et une autorisation de électronique de voyage ESTA peut dorénavant être demandée par les citoyens de l’État hébreu.

Quelques jours avant la terrible attaque subie sur son sol le 7 octobre dernier, Israël avait reçu le feu vert des États-Unis pour intégrer le très convoité programme d’exemption de visa américain (Visa Waiver Program – VWP).

Les autorités américaines avaient alors annoncé que l’État hébreu deviendrait le 41ème pays bénéficiaire du VWP à compter du 30 novembre 2023, le temps de mettre en place les derniers détails techniques, notamment liés à l’ESTA, l’autorisation de voyage électronique dédiée aux voyageurs exemptés de visa pour les USA.

Tandis qu’Israël est pleinement engagé dans sa guerre contre le Hamas, les États-Unis ont décidé d’accélérer son intégration au programme d’exemption de visa.

Ce 19 octobre, l’administration Biden a en effet annoncé que les Israéliens peuvent désormais voyager sans visa aux États-Unis pendant 90 jours maximum, avançant ainsi de plus d’un mois la date de début du programme.

Dans son communiqué relatif au lancement des voyages sans visa vers les États-Unis, le Département américain de la Sécurité intérieure (DHS) explique que, depuis le jeudi 19 octobre, « les citoyens et ressortissants israéliens éligibles peuvent commencer à demander une autorisation pour voyager aux États-Unis via le système électronique d’autorisation de voyage (ESTA) des douanes et de la protection des frontières américaines (CBP) ».

Les citoyens d’Israël sont dès maintenant éligibles à l’ESTA pour les États-Unis

« Ces autorisations permettent aux candidats retenus de voyager aux États-Unis à des fins touristiques ou professionnelles pendant 90 jours maximum sans obtenir au préalable un visa américain. Les citoyens israéliens et les nationaux titulaires de visas B-1/B-2 valides peuvent continuer à les utiliser pour des voyages d’affaires et touristiques aux États-Unis », détaille le Département américain de la Sécurité intérieure.

Le voyageurs israéliens, ainsi que ceux des 40 autres pays éligibles (dont les États européens), peuvent demander l’ESTA sur le portail gouvernemental: esta.cbp.dhs.gov  ou téléchargez l’application « ESTA Mobile » récemment introduite.

ESTA est un système automatisé qui aide à déterminer l’éligibilité à voyager aux États-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa et à déterminer si un tel voyage présente un risque en matière d’application de la loi ou de sécurité. Une fois leur demande ESTA terminée, les voyageurs sont informés de leur éligibilité à voyager aux États-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa.

Le prix de l’ESTA s’élève à 21 US$, soit environ 20 €, et le traitement des demandes peut ne prendre que quelques minutes et jusqu’à 72 heures.

Les citoyens et ressortissants israéliens éligibles doivent disposer d’un passeport biométrique pour demander une autorisation de voyage ESTA.

Les voyageurs qui possèdent des documents de voyage non biométriques, temporaires ou d’urgence, ou des documents de voyage provenant d’un pays non-inclus dans le programme d’exemption de visa ou encore qui ont visité Cuba ces dernières années, ne sont pas éligibles pour voyager aux États-Unis dans le cadre du VWP et peuvent, à la place, demander un visa américain.

Partager cet article:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

8 réflexions au sujet de “Les États-Unis accélèrent le lancement du programme d’exemption de visa et de l’ESTA pour Israël”

Laisser un commentaire