Hong Kong « envisage activement » de supprimer la quarantaine à l’arrivée

Accueil » Asie » Hong Kong » Hong Kong « envisage activement » de supprimer la quarantaine à l’arrivée

Hong Kong devrait prochainement annoncer une révision de sa politique de quarantaine à l’arrivée.

Hong Kong pourrait annoncer ce mois-ci qu’elle supprime sa politique de quarantaine hôtelière pour les arrivées de l’étranger, une étape espérée de longue date par le monde des affaires et soutenue par un certain nombre d’experts de la santé.

Ce week-end, le secrétaire à la Santé, Lo Chung-mau, déclarait que l’ouverture de Hong Kong était en bonne voie et que le gouvernement « envisage activement » de supprimer la quarantaine en hôtels pour les voyageurs étrangers.

Le chef de l’exécutif hongkongais, John Lee, a annoncé aujourd’hui son intention de faire prochainement une annonce sur la politique locale de mise en quarantaine des visiteurs étrangers, souhaitant ainsi maintenir la ville connectée avec le reste du monde et permettre une « ouverture ordonnée » rapporte Reuters.

Selon le South China Morning Post, citant une source proche des discussions officielles, les autorités pourraient bientôt révéler une levée totale des exigences de quarantaine et d’autosurveillance, à condition que les pourparlers entre les différents bureaux du gouvernement « se déroulent sans heurts ». Une autre source faisant elle état d’une annonce à venir ce mois-ci selon laquelle les arrivées internationales pourraient simplement être tenues d’autosurveiller leur état de santé à domicile pendant 7 jours…

En attendant un potentiel assouplissement du régime de quarantaine à « 0 + 7 », Hong Kong applique la politique d’isolement « 3 + 4 » depuis le 12 août dernier, à savoir 3 jours de quarantaine dans un établissement hôtelier agréé, suivis de 4 jours d’auto-observation médicale.

Dans le cadre des efforts de la ville pour contrôler les infections, les voyageurs entrants sont actuellement tenus d’obtenir un résultat négatif de test PCR réalisé 48 heures avant l’embarquement. Cette règle pourrait aussi être revue selon le professeur David Hui Shu-cheong, qui conseille le gouvernement sur sa réponse à la pandémie, car les visiteurs sont de toute façon dépistés à leur arrivée.

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Laisser un commentaire