Madagascar réduit ses frais de visa court séjour à l’arrivée

Accueil » Afrique » Madagascar » Madagascar réduit ses frais de visa court séjour à l’arrivée

Les touristes qui séjournent jusqu’à 15 jours à Madagascar paieront leur visa moins cher.

Afin de stimuler la reprise du tourisme dans l’île, Madagascar a dévoilé hier une bonne nouvelle pour le portefeuille des voyageurs.

Le Ministère du Tourisme a annoncé ce 19 septembre sur sa page Facebook que les touristes qui visitent Madagascar durant 15 jours ou moins et réclament leur visa à l’arrivée dans le pays n’ont plus à payer le droit de visa mais s’acquitter uniquement d’une taxe de 10€.

« Désormais, pour les séjours de 15 jours ou moins, les passagers vers Madagascar n’ont plus à payer le droit de visa. Toutefois, un frais de 10 euros pour les formalités de contrôle aux frontières demeure à payer » déclare le Ministère malgache du Tourisme.

Madagascar, qui a levé toutes ses restrictions sanitaires de voyage le 11 août 2022, réclamait auparavant 35€ à l’arrivée pour la délivrance d’un visa valable jusqu’à 30 jours.

Contactée par VisasNews, l’Ambassade de la République de Madagascar en France informe ses futurs usagers que cette tarification spéciale « n’entre pas encore en vigueur pour le traitement des visas auprès de l’Ambassade », les requérants étant donc toujours soumis au règlement des frais consulaires, s’élevant à 27€ pour un visa avant départ de 30 jours.

Pour les voyageurs qui séjournent plus de 15 jours à Madagascar, un visa de 30, 60 ou 90 jours peut être réclamé, avant le départ, auprès de l’Ambassade ou d’une agence agréée; à l’arrivée, les autorités malgaches de l’immigration délivrent également des visas de 30 jours (35€) ou de 60 jours (40€).

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Laisser un commentaire