Voyage en Thaïlande: La dispense de visa touristique de 45 jours étendue jusqu’à fin 2023 ?

Partager cet article:

L’Autorité du Tourisme de Thaïlande a proposé au gouvernement de prolonger jusqu’à la fin de l’année la politique actuelle d’exemption de visa durant 45 jours pour les touristes.

Depuis le 1er octobre 2022, date à laquelle le pays a levé ses dernières restrictions de voyage, la Thaïlande propose aux touristes de 56 pays une exemption de visa de 45 jours, période prolongeable de 30 nouveaux jours sur place. Les touristes français, belges ou suisses peuvent donc actuellement voyager en Thaïlande jusqu’à 75 jours sans visa.

Cette mesure temporaire, qui accorde donc 15 jours de plus de séjour sans visa aux voyageurs éligibles que la précédente politique de dispense de visa touristique, doit officiellement prendre fin le 31 mars 2023.

En lançant sa campagne « Visit Thailand Year 2023 », l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT) a publié son orientation stratégique pour 2023 dans le but d’attirer plus de touristes et d’augmenter les revenus du pays jusqu’à 2 380 milliards de bahts, dont 65 % devraient provenir du marché international. Malgré les incertitudes mondiales liées au conflit en Ukraine et le spectre du retour des restrictions de voyage après la réouverture des frontières chinoises, le gouverneur de la TAT, Yuthasak Supasorn, est convaincu que cette campagne contribuera à stimuler l’industrie locale du tourisme, rapporte l’Agence de presse du service des relations publiques NNT.

Le développement de l’offre touristique devrait s’orienter dans trois directions: le tourisme basé sur l’expérience, l’amélioration des normes de sécurité et de service et la construction d’un écosystème touristique intelligent.

45 jours sans visa durant tout 2023 après le « couac » de l’éphémère retour de l’exigence de vaccination ?

La semaine dernière, le gouvernement thaïlandais a fait machine arrière après l’annonce du retour de la vaccination pour tous les voyageurs internationaux entrants à compter du 9 janvier 2023.

À l’approche du retour des touristes chinois dans le pays, le ministre thaïlandais de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, avait en effet déclaré que les nouvelles mesures sanitaires d’entrée en Thaïlande concerneraient tous les voyageurs, sans discriminations de nationalité ou de pays de provenance, et que les visiteurs étrangers devraient donc être totalement vaccinés ou titulaires d’un résultat négatif de test PCR pour entrer dans le Royaume.

Quelques heures après son entrée en vigueur, la mesure fut retoquée par les autorités sanitaires, la TAT confirmant par la suite que le pays restait entièrement ouvert sans test ni exigence de vaccination.

Alors que des mesures telles que l’allongement du séjour à 45 jours pour les visas touristiques se sont avérés fructueux, la TAT a annoncé qu’elle avait demander au gouvernement de prolonger cette mesure jusqu’à fin 2023 à partir du 31 mars, comme l’explique sur ses réseaux sociaux le Département des relations publiques du gouvernement thaïlandais, géré par le Cabinet du Premier ministre.

Grâce à la politique d’ouverture des visas, la deuxième économie d’Asie du Sud-Est a accueilli 11 millions de visiteurs étrangers l’année dernière, faisant de son industrie touristique l’une des plus rapides à se redresser dans la région après la pandémie. Le gouvernement thaïlandais vise 25 millions d’arrivées étrangères en 2023 et espère porter le nombre de visiteurs internationaux à 80 millions au cours des cinq prochaines années.

Une taxe de séjour devrait être imposée en juin 2023

Le ministre du Tourisme et des Sports, Phiphat Ratchakitprakarn, a annoncé son intention de commencer à percevoir une redevance de 300 bahts, soit environ 8,50€, auprès des touristes étrangers arrivant dans le pays à partir de juin.

Selon le ministre, les fonds récoltés grâce à cette redevance serviront à soutenir les visiteurs impliqués dans des accidents et à développer des destinations touristiques à travers le pays. Ces frais ne seront toutefois pas perçus auprès des étrangers titulaires d’un permis de travail et d’un laissez-passer frontalier.

La proposition de redevance touristique a été envisagée pour la première fois en 2020 et est toujours soumise à l’approbation du cabinet.

Quelles nationalités sont exemptées de visa touristique en Thaïlande ?

Depuis le 1er octobre 2022 et jusqu’au 31 mars 2023 (pour l’instant), les touristes ressortissants des 56 pays ci-dessous peuvent donc séjourner en Thaïlande sans visa durant 45 jours, au lieu de 30 jours avant l’entrée en vigueur de cette politique exceptionnelle. Sur place, les voyageurs peuvent étendre leur séjour sans visa de 30 jours auprès d’un bureau de l’immigration, en réglant des frais s’élevant à 1900 ฿, soit environ 53€.

Liste des pays dispensés de visa touristique d’entrée en Thaïlande:

  1. Afrique du Sud
  2. Allemagne
  3. Andorre
  4. Australie
  5. Autriche
  6. Bahreïn
  7. Belgique
  8. Brésil
  9. Brunéi Darussalam
  10. Canada
  11. Corée
  12. Danemark
  13. Émirats arabes unis
  14. Espagne
  15. Estonie
  16. États-Unis
  17. Finlande
  18. France
  19. Grèce
  20. Hong Kong
  21. Hongrie
  22. Indonésie
  23. Irlande
  24. Islande
  25. Israël
  26. Italie
  27. Japon
  28. Koweït
  29. Lettonie
  30. Liechtenstein
  31. Lituanie
  32. Luxembourg
  33. Malaisie
  34. Maldives
  35. Maurice
  36. Monaco
  37. Norvège
  38. Nouvelle-Zélande
  39. Oman
  40. Pays-Bas
  41. Pérou
  42. Philippines
  43. Pologne
  44. Portugal
  45. Qatar
  46. République tchèque
  47. Royaume-Uni
  48. Saint-Marin
  49. Singapour
  50. Slovaquie
  51. Slovénie
  52. Suède
  53. Suisse
  54. Turquie
  55. Ukraine
  56. Vietnam

Partager cet article:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire