VOYAGE EN EUROPE: L’entrée en vigueur de l’ETIAS est reportée à novembre 2023

Accueil » Europe » Europe | ETIAS » VOYAGE EN EUROPE: L’entrée en vigueur de l’ETIAS est reportée à novembre 2023

Prévu initialement en mai prochain, le lancement de l’autorisation électronique de voyage dans l’espace Schengen est finalement différé à novembre 2023.

Annoncée pour la fin 2022, puis pour mai 2023, le Système européen d’information et d’autorisation de voyage ETIAS devrait finalement être opérationnel en novembre 2023 annonce aujourd’hui la Commission européenne.

« L’ETIAS devrait être opérationnel en novembre 2023 » annonce sur son site internet la branche exécutive de l’Union européenne, qui ajoute que le système européen d’information et d’autorisation de voyage n’est actuellement pas opérationnel, qu’aucune demande d’autorisation de voyage n’est collectée à ce stade et qu’il est prévu « des mesures transitoires pour assurer un déploiement en douceur du système ».

Les voyageurs internationaux des pays dispensés de visa pourront donc voyager dans l’espace Schengen sans autorisation ETIAS durant l’été 2023.


L’ETIAS en détails

Qu’est-ce que l’ETIAS ?

L’European Travel Information and Authorization System (ETIAS) est un système en ligne similaires à celui de l’ESTA américain permettant d’accorder une autorisation de voyager dans les pays de l’Union européenne qui appartiennent à l’espace Schengen aux voyageurs qui bénéficient d’un accès sans visa à ces pays. La décision finale de franchir la frontière extérieure appartient à l’État membre de l’UE de première destination. ETIAS effectuera un contrôle avant le départ des voyageurs et permettra ainsi aux États membres de refuser l’autorisation aux voyageurs considérés comme une menace pour la sécurité, un risque en termes de migration irrégulière ou de santé publique. Pour franchir une frontière extérieure Schengen, les voyageurs sans visa devront disposer à la fois d’un document de voyage valide et d’une autorisation ETIAS.

Pourquoi l’ETIAS va-t-il entrer en vigueur ?

Les autorités de gestion des frontières des États membres de l’Union Européenne disposent actuellement de trop peu d’informations sur les voyageurs dispensés de l’obligation de visa. ETIAS sera donc un moyen important de combler ce manque d’informations en soutenant le contrôle de sécurité et l’évaluation des risques des voyageurs, renforçant ainsi la sécurité intérieure de l’espace Schengen. Un système similaire d’autorisation préalable au voyage est en place, par exemple, aux États-Unis (ESTA), au Canada (AVE), en Australie (eVisitor), en Nouvelle-Zélande (NZeTA) et depuis l’année dernière en Corée du Sud (K-ETA).

Qui seront les voyageurs concernés par l’ETIAS ?

Actuellement, les citoyens de 59 pays dans le monde sont exemptés de visa pour entrer dans l’Union Européenne, comme les États-Unis, le Canada, l’Australie ou encore le Japon. À partir de novembre 2023, ces voyageurs seront toujours dispensés de visa d’entrée dans les pays de l’espace Schengen mais devront réclamer en ligne une autorisation de voyage ETIAS.

Voici la liste des 59 pays et territoires dont les ressortissants devront réclamer une autorisation de voyage ETIAS avant de voyager dans l’espace Schengen:

  1. Albanie
  2. Antigua-et-Barbuda
  3. Argentine
  4. Australie
  5. Bahamas
  6. Barbade
  7. Bosnie Herzégovine
  8. Brésil
  9. Brunei
  10. Canada
  11. Chili
  12. Colombie
  13. Corée du Sud
  14. Costa Rica
  15. Dominique
  16. Émirats arabes unis
  17. États-Unis
  18. Géorgie
  19. Grenade
  20. Guatemala
  21. Honduras
  22. Hong Kong
  23. Îles Marshall
  24. Îles Salomon
  25. Israël
  26. Japon
  27. Kiribati
  28. Macao
  29. Macédoine du Nord
  30. Malaisie
  31. Maurice
  32. Mexique
  33. Micronésie
  34. Moldavie
  35. Monténégro
  36. Nauru
  37. Nicaragua
  38. Nouvelle-Zélande
  39. Palaos
  40. Panama
  41. Paraguay
  42. Pérou
  43. Saint-Christophe-et-Niévès
  44. Sainte-Lucie
  45. Saint-Vincent
  46. Salvador
  47. Samoa
  48. Serbie
  49. Seychelles
  50. Singapour
  51. Taïwan
  52. Timor oriental
  53. Tonga
  54. Trinité-et-Tobago
  55. Tuvalu
  56. Ukraine
  57. Uruguay
  58. Vanuatu
  59. Venezuela

Quels pays pourront être visités par les voyageurs titulaires d’une autorisation ETIAS ?

Les voyageurs internationaux des pays cités précédemment et dispensés de visa devront détenir une autorisation électronique de voyage ETIAS pour visiter les 33 pays, territoires et micro-États européens suivants:

  1. Allemagne
  2. Autriche
  3. Belgique
  4. Bulgarie
  5. Chypre
  6. Croatie
  7. Danemark
  8. Espagne
  9. Estonie
  10. Finlande
  11. France
  12. Grèce
  13. Hongrie
  14. Islande
  15. Italie
  16. Lettonie
  17. Liechtenstein
  18. Lituanie
  19. Luxembourg
  20. Malte
  21. Monaco
  22. Norvège
  23. Pays-Bas
  24. Pologne
  25. Portugal
  26. République tchèque
  27. Roumanie
  28. Saint Marin
  29. Slovaquie
  30. Slovénie
  31. Suède
  32. Suisse
  33. Vatican

Combien de temps faut-il pour obtenir une autorisation ETIAS ?

Après avoir rempli le formulaire de demande en ligne, annoncé « simple, rapide, convivial et qui ne devrait pas prendre plus de 10 minutes » d’après l’Union Européenne, le système ETIAS effectuera des vérifications par rapport aux systèmes d’information de l’UE pour les frontières et la sécurité et, dans la grande majorité des cas, délivrera une autorisation de voyage en quelques minutes.

Dans des cas limités, où des contrôles supplémentaires sur le voyageur sont nécessaires, la délivrance de l’autorisation de voyage peut prendre jusqu’à 30 jours.

Quelles informations sont réclamées en ligne pour obtenir une autorisation ETIAS ?

D’après les premières informations divulguées par les autorités européennes, les personnes souhaitant obtenir une autorisation d’entrer sur le territoire des pays appartenant à l’espace Schengen devront fournir des informations de base sur leur identité, leur document de voyage, leur niveau d’éducation et leur profession, ainsi que répondre à un certain nombre de questions de fond concernant des questions telles que le séjour antérieur dans des zones de conflit ou des condamnations pénales.

Quel est le prix de l’ETIAS ?

À partir de novembre 2023, les voyageurs éligibles à l’obtention d’une autorisation ETIAS devront payer 7€ en ligne pour obtenir leur permis d’entrée dans l’espace Schengen.

Quelle est la validité de l’autorisation de voyage ETIAS ?

Dès sa délivrance, l’ETIAS sera valable 3 ans ou jusqu’à expiration du document de voyage.

Combien d’entrée peut-on faire dans les pays de l’UE avec une autorisation ETIAS ?

L’autorisation électronique de voyage ETIAS permet d’effectuer plusieurs voyages (multiples entrées) dans les pays de l’espace Schengen.

Quelle est la durée autorisée de séjour avec une autorisation de voyage ETIAS ?

Les voyageurs titulaires d’une autorisation de voyage ETIAS approuvée peuvent séjourner jusqu’à 90 jours sur une période maximale de 180 jours. En cas de séjours plus longs, il est nécessaire de réclamer un visa Schengen, qui sera dématérialisé d’ici 2025.

Les citoyens britanniques ont-ils besoin d’une autorisation ETIAS ?

Dès novembre 2023 et comme tous les citoyens des pays exemptés de visa, les ressortissants britanniques devront effectivement disposer d’une autorisation de voyage ETIAS valide s’ils voyagent pour un court séjour de 90 jours sur une période de 180 jours dans un pays de l’espace Schengen.

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Laisser un commentaire