L’Union Européenne suspend l’accord de facilitation des visas avec la Russie

Accueil » Europe » Europe | ETIAS » L’Union Européenne suspend l’accord de facilitation des visas avec la Russie

L’UE n’annulera pas la délivrance des visas Schengen aux citoyens russes mais va en complexifier l’obtention.

Les ministres des Affaires étrangères des 27 pays membres de l’Union européenne étaient rassemblés ces 30 et 31 août à Prague en République tchèque pour notamment étudier de possibles restrictions concernant la délivrance des visas aux ressortissants russes. Alors que certains pays de l’UE plaidaient pour une annulation totale de la délivrance des visas aux russes, certains États membres, à l’image de l’Allemagne, se montraient plus réfractaires à cette mesure.

Aujourd’hui, les ministres des diplomaties européennes sont parvenus à un accord pour finalement suspendre intégralement l’accord de facilitation de la délivrance de visas qui existe entre l’UE et la Russie, et déjà partiellement suspendu pour certaines catégories de personnes. Cet accord instauré en 2007 vise à faciliter, sur une base de réciprocité, la délivrance de visas aux citoyens de l’Union européenne et de la Fédération de Russie pour des séjours dont la durée prévue n’excède pas 90 jours, par période de 180 jours.

Cette mesure a été annoncée mercredi en conférence de presse par Josep Borrell, le chef de la diplomatique européenne, à l’issue de la réunion.

Comme le précise Les Echos, les États membres de l’Union Européenne restent toujours libres d’aller plus loin et de restreindre l’accès à leur territoire, dans le respect des règles Schengen, comme l’ambitionnent notamment la Pologne et les Baltes.

Quels impacts sur les formalités de voyage en Russie ?

En application de cet accord, les citoyens français et européens bénéfici(ai)ent de formalités simplifiées ainsi que de tarifs préférentiels pour obtenir leur visa pour la Russie.

Les voyageurs qui envisagent de voyager en Russie pourraient donc voir, à l’instar des citoyens russes, les formalités d’obtention du visa se compliquer et les frais consulaires être impactés.

En ce qui concerne le visa électronique russe, les citoyens français et européens sont toujours présents dans la liste des pays éligibles à l’obtention du e-Visa. Suspendu en raison de la crise sanitaire dans un premier temps, les autorités russes ont prolongé l’interruption du système de visas en ligne à cause des divergences sur la situation en Ukraine. La Russie pourrait donc aussi considérer de supprimer les États européens de son système e-Visa…

Hier, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, annonçait que si l’Union Européenne décidait de suspendre entièrement la délivrance des visas à ses ressortissants, la Russie réagirait en conséquence. « Nous observerons très attentivement. C’est une décision très grave qui peut être dirigée directement contre nos citoyens. Et, bien sûr, de telles décisions ne peuvent pas rester sans réponse a priori », a déclaré Dmitri Peskov ce 30 août comme le rapporte l’agence de presse TASS.

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Laisser un commentaire