Indonésie: la politique d’exemption de visa doit être très sélective selon l’immigration

par VisasNews

Loading

Partager cet article:

Les prochains pays qui pourront bénéficier d’une exemption de visa en Indonésie seront triés sur le volet.



Actuellement, les touristes de la plupart des pays du monde ont besoin d’un visa pour voyager en Indonésie. En effet, au sortir des restrictions Covid, l’archipel a décidé de maintenir la suspension de sa politique massive d’exemption de visa pour les visiteurs de 159 pays.

Seuls les citoyens des pays membres de l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN), à savoir Brunei, le Cambodge, le Laos, la Malaisie, le Myanmar (Birmanie), les Philippines, Singapour la Thaïlande et le Vietnam, ainsi que ceux du Timor oriental, n’ont pour l’heure pas besoin de visa pour voyager en Indonésie.

Pour les autres nationalités, l’obtention d’un visa à l’arrivée ou d’un visa électronique (e-Visa) est nécessaire.

En décembre dernier, Sandiaga Uno, le ministre indonésien du Tourisme et de l’Économie créative, déclarait contre toute attente que le gouvernement prévoyait de finalement lancer une nouvelle politique de dispense de visa pour les touristes étrangers.

« Il s’agit de cibler les gros dépensiers et les touristes de qualité, notamment en ce qui concerne la durée de leur séjour en Indonésie et également en termes de dépenses dans l’économie locale. Il ne s’agit donc pas uniquement de tourisme, mais aussi d’investissement et d’impact économique », déclarait alors Sandiaga Uno.

Au moment de cette annonce, le ministre avait expliqué qu’il avait proposé au gouvernement d’accorder une entrée sans visa à 20 pays à fort nombre de touristes et d’investissements en Indonésie.

Vers une phase pilote avec un ou deux pays exemptés de visa indonésien ?

Les 20 élus annoncés étaient alors l’Allemagne, l’Arabie Saoudite, l’Australie, la Chine, la Corée du Sud, les Émirats Arabes Unis, les États-Unis, l’Espagne, la France, l’Inde, l’Italie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, le Qatar, le Royaume-Uni, la Russie, Taïwan et deux pays à définir du Moyen-Orient.

Hier, le directeur général de l’immigration, Silmy Karim, a rappelé que le projet d’ajouter des pays bénéficiant de facilités de visite sans visa en Indonésie doit être véritablement très sélectif.

Selon Silmy Karim, l’objectif d’augmenter le nombre de touristes étrangers doit être pleinement soutenu. Cependant, la demande d’exemption de visa doit être basée sur des données et des recherches approfondies, notamment sur le montant des investissements, le commerce, la stabilité sécuritaire et la valeur moyenne des dépenses par visiteur pendant son séjour en Indonésie.

« Ne laissez pas les pays en guerre comme la Russie et l’Ukraine bénéficier de l’exemption de visa. Ou des pays avec des niveaux élevés de criminalité, de terrorisme et de drogue. Ne laissez pas de nouveaux problèmes surgir », a déclaré le chef de l’immigration lors d’une réunion avec les dirigeants des médias à Jakarta ce jeudi.

Dans un premier temps, Silmy Karim a proposé un essai sans visa pour un ou deux pays et a révélé que le Japon est l’un des pays qui fait pression avec diligence sur l’Indonésie pour obtenir des facilités de visite sans visa. L’Indonésie a également proposé que le Japon offre les mêmes facilités aux citoyens indonésiens qui entrent au pays du soleil levant sans s’enregistrer au préalable.

Il s’agit de la première communication officielle concernant l’évolution de la politique d’exemption depuis l’élection du nouveau président indonésien Prabowo Subianto.

Loading

Partager cet article:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire