Voyage au Sri Lanka: les prix des visas et de l’ETA revus à la hausse

Accueil » Asie » Sri Lanka » Voyage au Sri Lanka: les prix des visas et de l’ETA revus à la hausse

Partagez cet article sur:

Dès le 1er décembre prochain, les voyageurs devront mettre la main à la poche pour obtenir leur autorisation électronique de voyage au Sri Lanka.

Confronté en 2022 à une crise économique et politique sans précédent, le Sri Lanka ambitionne d’assainir son budget et de glaner plus de devises étrangères, essentielles à l’île, en attirant davantage de touristes internationaux.

Pour susciter l’intérêt des voyageurs, le Sri Lanka a récemment diversifié son offre d’autorisation électronique de voyage en instaurant une nouvelle ETA long séjour permettant aux visiteurs de séjourner jusqu’à 180 jours dans le pays.

Dans l’optique d’optimiser les recettes gouvernementales liées au tourisme, le président sri-lankais Ranil Wickramasinghe a présenté la semaine dernière son projet budgétaire pour 2023 comportant plusieurs mesures économiques, notamment liées aux revenus perçus par l’immigration.

Il a ainsi déclaré devant le parlement que les frais d’émission des visas, des passeports ainsi que d’autres prestations du Département de l’Immigration et de l’Émigration allaient prochainement augmenter

Le prix de l’ETA touristique augmente de plus de 40%

Les touristes français et européens sont exemptés de visa d’entrée au Sri Lanka mais doivent réclamer une Electronic Travel Authorization (ETA) pour visiter la “larme de l’Inde”. Cette autorisation électronique de voyage, permettant d’effectuer un séjour touristique ou d’affaires, peut être demander en ligne, avant le départ, ou à l’arrivée au Sri Lanka.

Via un communiqué de presse rédigé ce vendredi 25 décembre, le Département de l’Immigration et de l’Émigration confirme que les prix des visas et ETAs augmenteront dès le 1er décembre 2022 et dévoile sa nouvelle grille tarifaire.

L’immigration sri-lankaise informe les touristes qu’ils devront dorénavant débourser 50 US$ (∿ 48 €) pour obtenir en ligne une autorisation électronique de voyage avant leur départ, soit 15 US$ de plus que le prix actuellement pratiqué. Si ces derniers souhaitent réclamer leur ETA à l’arrivée au Sri Lanka, ils seront facturés de 60 US$ (∿ 58 €) dans les prochains jours.

Les voyageurs d’affaires sont aussi concernés par cette réévaluation des frais d’ETA. Les visiteurs en déplacement professionnel au Sri Lanka devront s’acquitter de la somme de 55 US$ (∿ 53 €) pour une autorisation électronique de voyage demandée avant le départ ou 65 US$ (∿ 63 €) pour une ETA à l’arrivée.

Dans le cadre du programme “My Dream Home”, dédié aux voyageurs de plus de 55 ans qui souhaitent résider au Sri Lanka, 200 US$ seront réclamés pour la délivrance du visa renouvelable de 2 ans, au lieu des 150 US$ précédemment exigés.

Seuls rescapés de ces hausses tarifaires, les enfants de moins de 12 ans et les passagers en transit qui bénéficieront toujours de la délivrance gratuite de leur autorisation électronique de voyage.

Les formalités actuelles de voyage au Sri Lanka

Les voyageurs vaccinés et non vaccinés peuvent se rendre au Sri Lanka.

Les touristes vaccinés contre le Covid-19 doivent disposer d’un certificat international de vaccination valide et ne sont pas tenus d’effectuer des tests COVID-19 avant le départ ou à l’arrivée au Sri Lanka. Les voyageurs sont considérés comme “entièrement vaccinés” si les doses requises ont été terminées et que 14 jours se sont écoulés depuis la dernière injection.

Les passagers non ou partiellement vaccinés doivent présenter la preuve d’un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures avant le départ. Un test antigénique négatif, effectué dans les 48 heures précédant le départ, peut également être accepté. Aucun test n’est pratiqué à l’arrivée au Sri Lanka.

Les visiteurs doivent détenir une autorisation électronique de voyage “ETA” pour voyager au Sri Lanka et effectuer un séjour:

  1. touristique court séjour: jusqu’à deux séjours/entrées de 30 jours, prolongeables jusqu’à 270 jours après trois passages à l’immigration;
  2. touristique long séjour: une entrée au Sri Lanka durant 180 jours, sans déplacements pour extensions auprès de l’immigration;
  3. d’affaires: plusieurs entrées de 30 jours au Sri Lanka;
  4. en transit: une escale de 2 jours au Sri Lanka.

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Laisser un commentaire