Suriname : nouvelle règle concernant les frais d’entrée

par VisasNews

Loading

Partager cet article:

Depuis le 15 janvier 2024, les touristes qui voyagent au Suriname doivent exclusivement régler les frais d’entrée en ligne avant leur départ.

Le 1er juillet 2022, le Suriname annonçait supprimer ses exigences de visa pour les touristes de tous les pays.

Depuis cette date, les voyageurs en déplacement touristique ou en visite familiale n’ont plus besoin de carte touristique ou de visa électronique (e-Visa) mais doivent payer des frais d’entrée (Entry Fee) s’élevant à 25 € ou 25 US$ et ainsi obtenir un bon d’entrée.

Alors que ces frais pouvaient jusque-là être réglés en ligne, voire à l’arrivée au Suriname, cette dernière solution n’est plus possible depuis le 15 janvier 2024.

En effet, le ministère des Affaires étrangères du Suriname annonce qu’à partir du 15 janvier 2024, les voyageurs doivent présenter un bon d’entrée valide au personnel de la compagnie aérienne avant l’embarquement. Sans ce bon justifiant le paiement des frais d’entrée, les voyageurs ne sont pas admis sur le territoire surinamais.

« Pour éviter les désagréments et les retards à l’arrivée au Suriname, il est de la plus haute importance que les frais d’entrée soient payés avant le voyage. Diverses évaluations montrent qu’un certain nombre de voyageurs ne présentent pas le bon à leur arrivée, ce qui non seulement entraîne un travail supplémentaire pour les services aux postes frontières, mais entraîne également des désagréments pour les voyageurs concernés », expliquent les autorités surinamaises.

Les frais d’entrée au Suriname doivent être payés en ligne avant le départ

Les frais d'entrée au Suriname doivent être payés en ligne avant le départ

Depuis le 15 janvier 2024, les voyageurs sont donc obligés de payer les frais d’entrée en ligne avant leur voyage au Suriname.

Cette démarche doit être réalisée sur le portail suriname.vfsevisa.com géré par VFS Global, société spécialisée dans l’externalisation des visas et des services technologiques pour les gouvernements.

En ligne, les voyageurs doivent fournir une copie numérisée de leur passeport et les informations suivantes:

  • Nom de famille;
  • Prénom(s);
  • Nationalité;
  • Genre;
  • Date de naissance;
  • Numéro de passeport;
  • Adresse e-mail;
  • Numéro de téléphone;
  • Date d’arrivée au Suriname.

En sa qualité de prestataire, VFS Global applique des frais de services qui viennent s’ajouter au frais d’entrée. Au total, le bon d’entrée au Suriname réclamé en ligne est facturé 33 € ou 33 US$.

Le bon d’entrée obtenu permet de séjourner jusqu’à 30 jours au Suriname, cette période peut être prolongée sur place pour 30 nouveaux jours.

Certaines catégories de voyageurs sont exemptés de frais d’entrée au Suriname

Il est à noter que, depuis le 1er mai 2023, le Suriname a rétabli l’obligation de visa pour les visiteurs des 21 pays suivants: l’Afghanistan, l’Afrique du Sud, l’Angola, le Bangladesh, le Cameroun, Cuba, l’Égypte, l’Érythrée, le Ghana, l’Inde, le Kenya, le Népal, le Nigéria, le Pakistan, la République dominicaine, la Somalie, Sri Lanka, la Syrie, la Tunisie, le Venezuela et la Zambie.

Les touristes de ces pays, dont certains ressortissants auraient abusé de la politique d’exemption de visa depuis son introduction, doivent donc réclamer un visa électronique (e-Visa) avant de voyager au Suriname mais n’ont pas à régler les Entry Fee.

Le Suriname exempte de paiement des Entry Fee:

  • les voyageurs en transit au Suriname et qui ne quittent pas l’aéroport;
  • les titulaires d’un passeport du Vatican;
  • les titulaires de passeports des pays de la CARICOM;
  • les titulaires d’un passeport diplomatique et de service;
  • les détenteurs d’un laissez-passer de l’ONU;
  • les titulaires d’une preuve de résidence au Suriname (PSA CARD);
  • les titulaires d’un visa valide;
  • les résidents du Suriname.

Le MAE surinamais précise tout de même qu’en cas d’urgence, les voyageurs peuvent voyager au Suriname sans bon d’entrée mais uniquement après avoir obtenu l’approbation écrite explicite du ministère des Affaires étrangères, du Commerce international et de la Coopération internationale du Suriname.

Loading

Partager cet article:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire