Le Royaume-Uni augmente ses frais de visa

par VisasNews

Loading

Partager cet article:

Dès le 4 octobre 2023, le Royaume-Uni va augmenter ses frais sur diverses catégories de visas et cela concernera notamment les touristes et les étudiants étrangers.

Tandis que le pays s’apprête à introduire son ETA le mois prochain, le Royaume-Uni annonce une hausse à venir de ses frais de visa.

En juillet dernier, le gouvernement britannique a annoncé qu’une hausse de 15 % du coût de la plupart des visas de travail et de visite, ainsi qu’une augmentation d’au moins 20 % du prix des visas prioritaires, des visas d’études et des certificats de parrainage seraient prochainement introduites.

Dans un communiqué publié le 15 septembre, le ministère britannique de l’Intérieur (Home Office) déclare que « l’augmentation des frais d’immigration et de nationalité pour financer les services vitaux et permettre de donner la priorité à des financements plus importants pour les augmentations de salaires du secteur public devrait entrer en vigueur le 4 octobre, suite à l’adoption d’une loi au Parlement aujourd’hui ».

Les nouveaux prix des visas pour le Royaume-Uni

Le Home Office précise que ces prochains changements impacteront:

  • Les frais pour les visas de visite jusqu’à 6 mois, 2, 5 et 10 ans;
  • La majorité des frais d’autorisation d’entrée et certaines demandes d’autorisation de séjour au Royaume-Uni, y compris celles pour travailler et étudier;
  • Les droits d’entrée et de séjour pour une durée indéterminée;
  • Les documents de voyage pour la Convention et les documents de voyage pour apatride;
  • Le visa de santé et de soins;
  • Les frais relatifs aux certificats de parrainage et à la confirmation d’acceptation des études;
  • Les frais d’entrée et de sortie du pays pour le service super prioritaire et les frais de sortie du pays pour le service prioritaire (le service prioritaire d’établissement sera réduit afin de correspondre au coût d’utilisation du service prioritaire);
  • Les demandes d’enregistrement et de naturalisation en tant que citoyen britannique;
  • Les frais pour le service de demande de visa utilisateur-payeur.

Quels prix pour le visa de visite (tourisme, affaires, études court séjour,…) au Royaume-Uni ?

À compter du 4 octobre 2023, le coût d’un visa de visite de moins de 6 mois augmentera de 15 £, passant ainsi de 100 £ actuellement à 115 £.

Le prix du visa de visite valable jusqu’à 12 mois ne connaitra lui aucune augmentation.

Le visa de visite valable 2 ans subira une hausse de 6 %, son coût évoluant ainsi de 376 £ à 400 £.

Les visas de visite valables 5 ans et 10 ans verront leurs prix augmenter de 15 %, de 670 £ à 711 £ pour le premier, de 837 £ à 963 £ pour le second.

Quel prix pour le visa d’études au Royaume-Uni ?

Les frais pour une demande de visa d’études passeront de 363 £ à 490 £, soit une hausse de 127 £ (+ 35 %).

Quel prix pour le visa de travail au Royaume-Uni ?

Pour l’obtention d’un visa de Travailleur qualifié, pour lequel un certificat de parrainage est délivré depuis plus de trois ans, il sera nécessaire de débourser 719 £ au lieu des 625 £ actuellement réclamées.

Tous les futurs prix des visas pour le Royaume-Uni

Cliquez ici pour visualiser l’ensemble des nouveaux prix des visas pour le Royaume-Uni applicables à partir du 4 octobre 2023.

L’ETA en approche pour les visiteurs exemptés de visa au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni va très bientôt activer son nouveau système d’autorisation de voyage électronique (ETA) pour les visiteurs en provenance de pays dispensés de visa.

L’ETA, pour Electronic Travel Authorization, sera progressivement mis en place à partir d’octobre prochain et ne s’appliquera dans un premier temps qu’aux visiteurs du Qatar dans un premier temps.

Initialement, le prix de l’ETA sera fixé à 10 £ par demande.

L’ETA Royaume-Uni fonctionnera de la même manière que le système ESTA des États-Unis pour les voyageurs exemptés de visa américain.

Une fois accordé, l’ETA sera valable pour faire plusieurs visites au Royaume-Uni sur une période de deux ans.

L’autorisation ETA permettra aux visiteurs de venir au Royaume-Uni pendant 6 mois maximum pour le tourisme, les affaires, les études et pour rendre visite à leur famille et à leurs amis. L’ETA est également requise pour ceux qui transitent par un aéroport britannique vers une autre destination, même s’ils ne passent pas le contrôle aux frontières.

Qui doit demander une ETA pour le Royaume-Uni ?

Les ressortissants qataris pourront demander cette nouvelle autorisation en ligne à partir du 25 octobre 2023 pour voyager au Royaume-Uni à partir du 15 novembre 2023.

Le système sera ensuite étendu aux visiteurs d’autres États du Golfe (Bahreïn, la Jordanie, le Koweït, Oman, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis) début 2024. Les personnes en provenance de ces pays pourront demander une ETA à partir du 1er février 2023 pour voyager au Royaume-Uni à partir du 22 février 2023.

L’obligation de demander une ETA sera ensuite étendue aux citoyens d’autres pays, y compris ceux des 27 États membres de l’UE.

L’Union européenne prévoit également d’introduire son propre système d’autorisation de voyage électronique, connu sous le nom d’ETIAS, pour les voyageurs exemptés de visa Schengen. L’entrée en vigueur de l’ETIAS est prévue pour 2024.

Loading

Partager cet article:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire