L’Inde met fin à la gratuité du visa touristique

Le visa touristique de 30 jours redevient payant.

Afin de stimuler la reprise du tourisme dans le pays, l’Inde annonçait en juin 2021 la mise en place d’une mesure de gratuité de la délivrance du visa touristique qui sera applicable aux 500 000 premiers requérants ou jusqu’au 31 mars 2022.

En ce 1er avril, nous constatons que le gouvernement indien a donc opté pour la seconde option…

Le portail gouvernemental du e-Visa indien affiche aujourd’hui une grille tarifaire actualisée indiquant que le prix du visa électronique touristique de 30 jours simple entrée est passé de 0 US$ à 10 US$ et que ces frais sont bel et bien facturés après avoir renseigné la demande en ligne.

Les frais ministériels des autres types de visas touristiques, dont la délivrance a repris il y a 15 jours, n’ont eux pas évolué, à savoir 40 US$ pour le visa de tourisme valable 1 an (entrées multiples) et 80 US$ pour l’e-Tourist Visa valable 5 ans (entrées multiples).

Des frais temporairement applicables ?

En début de semaine à Hyderabad, le ministre indien de la Culture et du Tourisme, Gangapuram Kishan Redd, déclarait aux journalistes présents sur place que « les visas seront accordés gratuitement pour 500 000 touristes étrangers selon le principe du premier arrivé, premier servi », laissant ainsi penser que les frais de visa touristique ne seraient pas réintroduits dès le 1er avril et que la mesure de gratuité resterait donc plutôt applicable jusqu’à expiration du quota d’un demi-million de demandes…

Comme le rapporte les médias indiens, une réunion aura lieu entre les différentes autorités du secteur touristique les 12 et 13 avril prochain pour discuter des mesures afin de renforcer le tourisme en Inde. Des dispositions concernant les formalités visas pourraient être prises à ce moment-là et pourquoi pas la réactivation temporaire de la gratuité du visa de tourisme de 30 jours.

Selon les données du Ministère des Affaires étrangères, l’Inde a délivré un peu plus de 302 000 visas électroniques, toutes catégories confondues, entre la réactivation du service en ligne en 2021 et mars 2022. Durant la même période, plus de 910 000 visas consulaires « physiques » sur passeport ont été délivrés.

Les formalités actuelles d’entrée en Inde

Les voyageurs français et européens doivent obtenir un visa pour visiter l’Inde, ce dernier pouvant être réclamé auprès des Centres de visas indiens en France ou en ligne avec le visa électronique (e-Visa), permettant aux touristes et voyageurs d’affaires de demander leur sésame en quelques clics.

L’Inde a supprimé son exigence de quarantaine depuis le 14 février dernier pour tous les voyageurs, quel que soit leur statut vaccinal.

Comme le rappelle le Quai d’Orsay dans ses Conseils aux Voyageurs, « l’attention des voyageurs est attirée sur le fait que c’est le pays ayant délivré le dernier certificat de vaccination et non la nationalité du voyageur qui détermine le régime à l’arrivée » en Inde.

Les voyageurs, âgés de 5 ans et plus, disposant d’un certificat de vaccination complète délivré par la France sont actuellement soumis à l’obligation de présenter un résultat négatif de test PCR réalisé 72 heures avant le voyage et de télécharger en ligne ce document lors de l’enregistrement du formulaire d’auto-déclaration de santé sur le portail gouvernemental Air Suvidha. Les voyageurs étrangers titulaires d’un justificatif de vaccination délivré par ces 95 pays sont dispensés de test PCR avant départ.

Depuis le 27 mars dernier, l’Inde a repris ses vols commerciaux internationaux.

Loading

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Laisser un commentaire