Les voyageurs non-vaccinés bientôt dispensés de quarantaine en Corée du Sud

Accueil » Asie » Corée du Sud » Les voyageurs non-vaccinés bientôt dispensés de quarantaine en Corée du Sud

La Corée du Sud lèvera son exigence de quarantaine de 7 jours pour les non vaccinés dès le 8 juin.

« Nous allons réorganiser le système de gestion de l’immigration d’outre-mer. L’obligation de quarantaine de 7 jours était appliquée aux personnes non-vaccinées arrivant de l’étranger, mais, à partir du 8 juin, l’obligation de quarantaine sera supprimée, qu’elles soient vaccinées ou non » a annoncé aujourd’hui Han Duck-soo, le Premier ministre sud-coréen.

Dans son communiqué de presse, le chef du gouvernement déclare que les restrictions aériennes actuellement appliquées à l’aéroport international d’Incheon seront également levées pour optimiser le fonctionnement des vols, les mesures en place ayant fortement impacté le secteur (disponibilité des billets, hausse des prix,…).

Malgré ces annonces d’assouplissement des modalités d’entrée dans le pays, la Corée du Sud réclamera toujours aux voyageurs, vaccinés ou non, de réaliser deux tests:

  1. Un test Covid avant le départ
  2. Un test PCR 3 jours après l’arrivée en Corée

« Nous réduirons le fardeau pesant sur les personnes en raison des procédures d’entrée de l’étranger et des réglementations de l’aviation, mais maintiendrons l’obligation de PCR ou de test rapide d’antigène avant l’entrée et de test PCR dans les 3 jours suivant l’entrée pour éviter toute faille dans la gestion de la quarantaine » justifie Han Duck-soo.

K-ETA, visa, test, Q-Code,… Quelles modalités pour voyager en Corée du Sud ?

Avant de partir en Corée du Sud et étant exemptés de visa, les touristes français et européens doivent obtenir une autorisation électronique de voyage K-ETA. Cet « e-Visa » est valable 2 ans, autorise plusieurs voyages et permet de séjourner au Pays des matins calmes jusqu’à 90 jours.

Pour d’autres types de déplacements, en cas de long séjour en Corée du Sud ou de non-éligibilité à la K-ETA, les voyageurs doivent réclamer un visa. Après une interruption de deux ans, la Corée a repris la délivrance des visas de courte durée le 1er juin, permettant aux touristes étrangers de séjourner jusqu’à 90 jours dans le pays.

Quel que soit leur statut vaccinal, les touristes doivent disposer d’un résultat négatif de test PCR, 48 heures avant le départ pour la Corée, ou de test antigénique, 24 heures avant l’embarquement.

Ce certificat négatif sera à intégrer au système gouvernemental de pré-entrée Q-Code, qui devrait prochainement être révisé pour plus de confort en ligne explique le Premier ministre.

« L’utilisation du système de pré-entrée des informations de quarantaine (Q-code) est fortement recommandée par les compagnies aériennes et les agences de voyages pour raccourcir le temps d’attente et permettre une gestion efficace du suivi. Il est prévu d’augmenter la commodité d’utilisation du Q-code en en simplifiant son contenu puis d’inciter jusqu’à 80 % des entrants étrangers (actuellement 60 %) à utiliser le Q-code pour entrer dans le pays ».

Qui peut réclamer une K-ETA ?

Les ressortissants des 103 pays et territoires ci-dessous sont éligibles à l’obtention d’une autorisation électronique de voyage en Corée du Sud K-ETA pour un voyage touristique, d’affaires, médical ou encore pour assister à des évènement religieux et sportifs:

  1. Afrique du Sud
  2. Albanie
  3. Allemagne
  4. Andorre
  5. Antigua-et-Barbuda
  6. Arabie saoudite
  7. Argentine
  8. Australie
  9. Autriche
  10. Bahamas
  11. Bahreïn
  12. Barbade
  13. Belgique
  14. Bosnie-Herzégovine
  15. Botswana
  16. Brésil
  17. Brunei
  18. Bulgarie
  19. Canada
  20. Chili
  21. Chypre
  22. Colombie
  23. Costa Rica
  24. Croatie
  25. Danemark
  26. Dominique
  27. Émirats arabes unis
  28. Équateur
  29. Espagne
  30. Estonie
  31. Eswatini
  32. États-Unis
  33. Fidji
  34. Finlande
  35. France
  36. Grèce
  37. Grenade
  38. Guam
  39. Guatemala
  40. Guyana
  41. Haïti
  42. Honduras
  43. Hongrie
  44. Îles Marshall
  45. Irlande
  46. Islande
  47. Israël
  48. Italie
  49. Jamaïque
  50. Kazakhstan
  51. Koweït
  52. Lesotho
  1. Lettonie
  2. Liechtenstein
  3. Lituanie
  4. Luxembourg
  5. Malaisie
  6. Malte
  7. Maroc
  8. Maurice
  9. Mexique
  10. Monaco
  11. Monténégro
  12. Nauru
  13. Nicaragua
  14. Norvège
  15. Nouvelle-Calédonie
  16. Nouvelle-Zélande
  17. Oman
  18. Palaos
  19. Panama
  20. Paraguay
  21. Pays-Bas
  22. Pérou
  23. Pologne
  24. Portugal
  25. Qatar
  26. République dominicaine
  27. République tchèque
  28. Roumanie
  29. Royaume-Uni
  30. Russie
  31. Saint-Christophe-et-Niévès
  32. Sainte-Lucie
  33. Saint-Marin
  34. Saint-Vincent-et-les Grenadines
  35. Salvador
  36. Serbie
  37. Seychelles
  38. Singapour
  39. Slovaquie
  40. Slovénie
  41. Suède
  42. Suisse
  43. Suriname
  44. Thaïlande
  45. Trinité-et-Tobago
  46. Tunisie
  47. Turquie
  48. Tuvalu
  49. Uruguay
  50. Vatican
  51. Venezuela

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Laisser un commentaire