Les Français peuvent visiter Jersey et Guernesey avec une carte d’identité jusqu’en 2024

par VisasNews

Le projet pilote d’accueil des visiteurs français avec une carte d’identité à Jersey et Guernesey, initié en avril 2023 et qui devait se terminer le mois dernier, est finalement prolongé jusqu’en septembre 2024.

Suite à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, les voyageurs arrivant dans la zone de voyage commune, qui comprend le Royaume-Uni, les îles Anglo-Normandes, l’île de Man et l’Irlande, doivent être munis d’un passeport en cours de validité.

Cependant, depuis le 22 avril 2023, Jersey et Guernesey, les deux plus grandes îles Anglo-Normandes, ont mis en place un projet pilote qui autorise les ressortissants français à se rendre sur ces îles avec une carte nationale d’identité.

Cette mesure, qui autorise un aller-retour dans la journée depuis la France et devait prendre fin le 30 septembre 2023, vient d’être prolongée jusqu’au 30 septembre 2024.

« Encourager nos liens culturels et historiques avec la France »

Le 2 octobre 2023, les autorités jersiaises ont annoncé « la prolongation du projet pilote permettant aux ressortissants français de se rendre à Jersey pour la journée, depuis la France, en utilisant leur carte d’identité en cours de validité. Mis en place le 22 avril dernier et initialement prévu pour une période test prenant fin le 30 septembre 2023, ce dispositif est désormais opérationnel jusqu’au 30 septembre 2024″.

Ce félicitant de cette décision, la ministre de la Justice et des Affaires intérieures de Jersey, la députée Helen Miles, a déclaré: « Nous avons constaté une augmentation significative des excursions d’une journée de la France vers Jersey depuis le lancement du programme en avril 2023. Notre objectif n’est pas seulement de stimuler notre économie locale et les opérateurs de ferry, mais aussi d’encourager nos liens culturels et historiques avec la France ».

Les chiffres du Département de la Manche montrent que la compagnie de ferries Manche Iles Express a accueilli 54 000 passagers lors de sa saison 2023, contre 40 000 en 2022 avant la mise en place du dispositif.

Voyage à Jersey: quid de l’ETA Royaume-Uni qui entrera bientôt en vigueur ?

Cette prolongation du projet pilote jusqu’en septembre 2024 a été annoncée malgré le fait que le Royaume-Uni prépare la prochaine introduction d’une autorisation de voyage électronique (ETA) pour tous les voyageurs dispensés de visa britannique.

Le ministère britannique de l’Intérieur mettra en place l’ETA par étapes, tout d’abord pour les visiteurs du Qatar, à partir du 25 octobre 2023, avant de s’étendre à d’autres États du Golfe, dont la Jordanie et les Émirats arabes unis, dès le 1er février 2024.

Le gouvernement britannique affirme que le nouveau programme « renforcera la frontière », ajoutant que d’ici fin 2024, tous les visiteurs, y compris ceux d’Europe, d’Amérique et d’Australie, auront besoin d’une ETA pour se rendre au Royaume-Uni.

Les visiteurs des pays concernés devront payer 10 £ pour demander une ETA, ce qui leur permettra de se rendre au Royaume-Uni plusieurs fois sur une période de deux ans.

Jersey pourrait conclure un accord spécifique avec le Royaume-Uni concernant l’ETA

Les responsables de Jersey ont déclaré que cette expérience concernant l’entrée avec une carte d’identité ne s’appliquait qu’aux ressortissants français et que des garanties étaient en place pour garantir que « tous les passagers arrivant à Jersey soient soumis à des contrôles d’immigration rigoureux ».

L’introduction de l’ETA à Jersey signifierait en effet la fin du système expérimental qui permet aux visiteurs de venir à Jersey pour la journée avec une simple carte d’identité.

Le député Kirsten Morel estime que « Jersey doit faire preuve d’audace et doit s’assurer que les décisions britanniques ne nous éloignent pas davantage de l’Europe. Je pense que nous avons atteint la limite de la distance qui nous sépare de l’Europe et je travaille incroyablement dur pour nous rapprocher de l’Europe en termes de relations commerciales et commerciales. Je crois que nous devons faire fort et nous assurer que les intérêts de Jersey sont défendus à tout moment. Si le Royaume-Uni souhaite s’éloigner davantage, cela dépend du Royaume-Uni ».

Récemment interrogé sur la manière dont elle négocierait un accord séparé relatif à l’ETA sans nuire à l’intégrité de la zone de voyage commune, Kirsten Morel a expliqué qu’il s’agit d’un « problème qui peut être facilement surmonté. Nous avons déjà vu l’accord de Windsor en Irlande du Nord permettre une telle chose. Ce cadre en Irlande du Nord ressemble incroyablement à la situation de Jersey en termes d’appartenance à l’UE pour les marchandises ».

« Je crois que de tels projets sont tout à fait réalisables, en particulier grâce à l’utilisation de la technologie qui permet de suivre plus facilement les personnes aux points d’entrée et de sortie. Et avec une petite île qui n’a qu’un seul port et un seul aéroport, je pense que cela peut être réalisé », ajoute Kirsten Morel.

Les formalités de voyage à Jersey et Guernesey

Pour faire une excursion d’une journée à Jersey ou à Guernesey, les ressortissants français (adultes et enfants) doivent disposer d’une carte nationale d’identité valide de moins de 10 ans. Attention, la prolongation automatique de 5 ans des anciennes CNI n’est pas acceptée.

Pour bénéficier de cette mesure, le départ de France et le retour doivent impérativement s’effectuer dans la même journée. Seules les traversées directes et sans escale sont autorisées.

Les citoyens des autres pays, de l’Union européenne et hors U.E, les voyageurs ne faisant qu’un aller simple ou ceux séjournant plusieurs jours sur les îles doivent avoir un passeport valide et, pour certaines nationalités, un visa.

Jersey et Guernesey sont actuellement desservis par deux opérateurs de ferry opérant directement vers chaque île:

Cette tolérance concernant la présentation d’une CNI pour les Français n’est acceptée que sur les services maritimes réguliers et ne s’étend pas:

  • aux ferries transitant par une autre juridiction;
  • à la marine privée;
  • à l’aviation générale;
  • à l’aviation commerciale;
  • aux opérateurs de voyages et de fret RIB.
Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire