Le Sri Lanka lève ses mesures sanitaires de voyage liées au Covid

par VisasNews

Loading

Partager cet article:

Depuis ce mercredi 7 décembre, les voyageurs n’ont plus à fournir un certificat de vaccination ou un test négatif pour se rendre au Sri Lanka.

Après avoir été confronté à deux crises consécutives, sanitaires et socio-économique, le Sri Lanka passe aujourd’hui un cap vers un retour à la normale. Très dépendante du tourisme, l’île du Sri Lanka voit son nombre d’arrivées internationales augmenté depuis quelques mois, cette reprise restant cependant freinée par les mesures sanitaires en place dans le pays.

Alors que le voisin indien a levé ses restrictions sanitaires de voyage fin novembre, c’est maintenant au tour de sa « larme » sri-lankaise de dévoiler une très bonne nouvelle pour les voyageurs, les professionnels locaux du secteur et, espérons le, pour l’économie nationale, en supprimant ses exigences de vaccination et de dépistage négatif du Covid pour entrer dans le pays.

Le Ministère sri-lankais de la Santé a publié ce mardi 6 décembre une circulaire informant les passagers arrivant de l’étranger qu’à compter du 7 décembre 2022 00h00, ils ne sont plus dans l’obligation de disposer d’un certificat de vaccination complète contre le Covid-19 ou d’un résultat négatif de test PCR, effectué 72 heures avant le voyage, ou antigénique, réalisé 48 heures avant le départ, pour les non-vaccinés.

« L’obligation de produire un certificat de vaccination COVID-19, pour toute personne arrivant au Sri Lanka via un aéroport ou un port maritime, est désormais supprimée. L’obligation de produire un test COVID-19 négatif (PCR/RAT), avant l’embarquement ou à l’arrivée par toute personne arrivant au Sri Lanka via un aéroport ou un port maritime, est définitivement supprimée » déclarent les autorités sanitaires sri-lankaises.

En cas de positivité au Covid durant le voyage, le Ministère de la Santé indique les touristes doivent subir un isolement à leurs frais de 7 jours dans un hôtel, un hôpital ou dans leur résidence privée.

L’autorisation ETA, unique formalité de voyage

Les formalités sanitaires relatives au Covid aujourd’hui supprimées, les touristes internationaux doivent uniquement être titulaires d’un passeport, valable au moins 6 mois après l’arrivée dans le pays, d’un billet de sortie/retour et d’une autorisation électronique de voyage ETA, le Sri Lanka dispensant de visa la plupart des pays étrangers.

L’autorisation ETA peut être réclamée en ligne avant le départ ou l’arrivée dans le pays et son prix, revu à la hausse depuis le 1er décembre 2022, varie en fonction du but du séjour et du lieu de délivrance. Une ETA touristique demandée avant le voyage coute 50 US$, soit environ 48 € (hors frais de transaction bancaire). Le prix d’une autorisation électronique de voyage touristique délivrée à l’entrée au Sri Lanka s’élève à 60 US$ (∿ 58 €).

Également éligibles à l’obtention d’une ETA, les voyageurs d’affaires doivent débourser 55 US$ (∿ 53 €) pour recevoir une autorisation électronique de séjour avant le départ ou 65 US$ (∿ 63 €) pour une ETA à l’entrée au Sri Lanka.

Pour les touristes qui souhaitent effectuer un long séjour au Sri Lanka, le pays a introduit le mois dernier une autorisation ETA permettant de rester 180 jours consécutifs sur l’île.

Les français dans le top 5 des touristes étrangers au Sri Lanka en 2022

L’Autorité de Développement du Tourisme au Sri Lanka annonce que l’île de Ceylan a reçu quelques 568 268 visiteurs internationaux entre le début de l’année et octobre 2022. Parmi ce demi-million d’entrées, presque 31 000 touristes provenaient de France, le Sri Lanka étant très prisé des voyageurs hexagonaux.

La France se classe ainsi dans le top 5 mondial des pays fournisseurs de touristes au Sri Lanka et sur la troisième marche du podium occidental, derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Nombre d’arrivées internationales au Sri Lanka de janvier à octobre 2022:

  1. Inde (45 389 touristes)
  2. Royaume-Uni (72 802 touristes)
  3. Russie (57 489 touristes)
  4. Allemagne (45 389 touristes)
  5. France (30 976 touristes)
  6. Australie (22 827 touristes)
  7. Canada (22 233 touristes)
  8. États-Unis (16 503 touristes)
  9. Ukraine (14 113 touristes)
  10. Pologne (13 869 touristes)
  11. Maldives (13 810 touristes)
  12. Suisse (11 180 touristes)
  13. Espagne (11 156 touristes)
  14. Pays-Bas (10 382 touristes)
  15. Kazakhstan (7 711 touristes)
  16. Israël (7 321 touristes)
  17. République tchèque (6 466 touristes)
  18. Danemark (6 415 touristes)
  19. Italie (5 624 touristes)
  20. Belgique (5 373 touristes)

Loading

Partager cet article:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

2 réflexions au sujet de “Le Sri Lanka lève ses mesures sanitaires de voyage liées au Covid”

  1. Bonjour,
    Pourtant, lors de la demande de visa que je voulais faire aujourd’hui, il y a la question: êtes vous totalement vacciné?
    Du coup je me pose des questions.

    Répondre
    • Bonjour et merci de votre remarque,

      Effectivement, lors de la demande d’ETA, il est toujours réclamé le statut vaccinal des voyageurs.
      Rassurez-vous, que vous soyez vaccinés ou non, la délivrance de l’ETA reste assurée et les modalités d’entrée sont revenues à la normale d’avant-Covid.
      Il est possible que le site gouvernemental ne soit tout bonnement pas encore mis à jour ou que les autorités souhaitent connaitre le statut vaccinal de leurs touristes malgré la levée des restrictions de voyage.
      Excellent voyage 😉

      Répondre

Laisser un commentaire