L’Angola n’impose plus de mesures sanitaires de voyage liées au Covid-19

par VisasNews

Loading

Partager cet article:

L’obligation de présenter un certificat de vaccination contre le Covid-19 ou un test négatif pour voyager en Angola a été abrogée le 14 juillet 2023.

L’Angola a abandonné son exigence de présentation d’un justificatif de vaccination ou d’un test Covid négatif à l’entrée et à la sortie du territoire national.

Cette levée des restrictions sanitaires de voyage est confirmée par le décret présidentiel n° 152/23 publié le 14 juillet 2023. L’utilisation obligatoire du masque facial demeure dans les établissement sanitaires et les services similaires, son utilisation étant facultative dans les autres lieux d’accès public.

L’Ambassade de France en Angola explique que « depuis le 15 juillet 2023, les entrées et sorties du territoire angolais sont libres. Seul le certificat de vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire à l’arrivée sur le territoire angolais ».

La représentation diplomatique du gouvernement français en Angola ajoute que « les personnes devant voyager vers l’Angola doivent cependant prendre l’attache de la compagnie aérienne pour connaître les formalités exigées par les autorités sanitaires le jour de l’embarquement, les dispositions pratiques d’application de mesures sanitaire pouvant évoluer en fonction de la situation ».

L’exécutif angolais déclare que cette mise à jour des règles de gestion administrative du Covid-19 est établie en raison de l’évolution favorable de la situation épidémiologique dans le pays, avec la réduction significative des cas actifs, des décès et des hospitalisations, et la nécessité de continuité du processus de reprise des activités économiques, sociales et culturelles.

Voyage en Angola: un visa est nécessaire

Les voyageurs français et européens ont besoin d’un visa pour se rendre en Angola.

Les visiteurs en Angola soumis à l’obligation de visa doivent l’obtenir avant leur voyage, soit auprès de l’une des missions diplomatiques angolaises, soit en ligne en sollicitant un visa électronique (e-Visa).

Les touristes et voyageurs d’affaires citoyens des 61 pays suivants peuvent demander un e-Visa Angola autorisant un séjour de 30 jours et plusieurs entrées possibles dans le pays:

  • Algérie, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Bulgarie, Canada, Chili, Chine, Chypre, Corée du Sud, Croatie, Cuba, Danemark, Émirats arabes unis, Espagne, Estonie, Eswatini, États Unis, Finlande, France, Grèce, Guinée Équatoriale, Guinée-Bissau, Hongrie, Inde, Indonésie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Japon, Lesotho, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Madagascar, Malawi, Malte, Maroc, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, São Tomé et Príncipe, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Timor oriental, Uruguay, Vatican et Venezuela.

Les frais de visa électronique sont à régler à l’arrivée en Angola. Le prix du e-Visa Angola est fixé à 120 US$ (environ 110 €).

Muni d’un visa électronique approuvé, le voyageur peut arriver en Angola depuis l’un des points de contrôle suivants:

  • Aéroport international Quatro de Fevereiro de Luanda
  • Aéroport Mukanka de Lubango
  • Calai (frontière avec la Namibie)
  • Katuitui (frontière avec la Namibie)
  • Luau (frontière avec la République Démocratique du Congo)
  • Mucusso (frontière avec la Namibie)
  • Massabi (frontière avec le Congo)
  • Santa Clara (frontière avec la Namibie)

Loading

Partager cet article:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire