L’Ambassade d’Israël en France communique sur l’ETA-IL

par VisasNews

Les touristes exemptés de visa seront dans l’obligation d’être munis d’une autorisation ETA-IL à partir du 1er août 2024 rappelle l’Ambassade d’Israël en France.

Depuis le 1er juillet, les touristes français, belges, suisses ou encore canadiens peuvent demander une ETA-IL pour se rendre en Israël sans visa.

La phase pilote de ce nouveau système d’autorisation de voyage électronique, débutée le 1er juin dernier avec les citoyens allemands et américains, se poursuivra durant tout le mois de juillet.

À compter du 1er août 2024, tous les voyageurs ressortissants des 99 pays et territoires exemptés de visa devront impérativement détenir une ETA-IL avant de voyager en Israël.

L’Ambassade d’Israël en France a publié hier un communiqué afin d’expliquer cette nouvelle formalité de voyage.

L’ETA-IL permet de séjourner jusqu’à 90 jours en Israël sans visa

Votre ETA-IL en quelques clics

Les autorités consulaires israéliennes en France expliquent tout d’abord qu’à partir du 1er juillet 2024, « les touristes et voyageurs d’affaires non israéliens devront procéder à la demande d’une autorisation de voyage en ligne, nommée ETA-IL, avant de se rendre en Israël ».

« Les demandes d’autorisation de voyage ouvriront en juillet 2024, mais l’obligation d’être muni de cette autorisation ne démarre qu’à partir du 1er août », confirme l’Ambassade.

La mission diplomatique détaille également la validité de l’ETA-IL : « Cette autorisation sera délivrée par les autorités israéliennes avant la date de départ vers Israël et sera valide pendant deux ans (ou jusqu’à expiration du passeport si celui-ci expire avant les deux ans de la durée de validité du document). Cela signifie que les demandeurs n’auront pas à refaire de demande d’ETA-IL pendant deux ans s’ils reçoivent leur approbation, même s’ils voyagent plusieurs fois vers Israël en 24 mois ».

D’après l’Ambassade, « en cas de changement de nom, de sexe, de pays ou de résidence, les demandeurs devront procéder à une nouvelle demande d’ETA-IL ».

L’Ambassade indique que les titulaires d’ETA-IL peuvent se rendre en Israël en qualité de touristes, pour faire des affaires ou encore de courtes études, pour une durée de 90 jours ou moins, selon la réponse notifiée sur l’approbation.

L’Ambassade d’Israël confirme la gratuité de l’ETA-IL en juillet 2024

Communiqué de l’Ambassade d’Israël en France concernant l’introduction de l’autorisation de voyage électronique ETA-IL
© Ambassade d’Israël en France

Le prix de l’autorisation ETA-IL sera fixé à 25 NIS, soit environ 7 €.

Mais durant sa phase de lancement, le système ETA-IL n’impose pas de frais l’autorisation de voyage électronique est approuvée gratuitement en quelques minutes (dans la majorité des cas).

« La demande se fera sur le site internet suivant (en anglais) : https://israel-entry.piba.gov.il et ne sera gratuite qu’au mois de juillet 2024, en raison du démarrage du système », annonce l’Ambassade.

Enfin, l’Ambassade avertit que les demandes doivent être soumises « au plus tard72 h avant votre vol ».

99 pays éligibles à l’ETA-IL pour voyager en Israël

Voici la liste des nationalités exemptées de visa court séjour en Israël et qui doivent donc demander une autorisation ETA-IL:

  • Afrique du Sud, Albanie, Allemagne, Andorre, Argentine, Australie, Autriche, Bahamas, Barbade, Belgique, Bélize, Biélorussie, Botswana, Brésil, Bulgarie, Canada, Chili, Chypre, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Croatie, Danemark, Dominique, Émirats Arabes Unis, Équateur, Espagne, Estonie, Eswatini, États-Unis, Fidji, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Grenade, Guatemala, Haïti, Honduras, Hong Kong, Hongrie, Îles Salomon, Irlande, Islande, Italie, Jamaïque, Japon, Kosovo, Lesotho, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macao, Macédoine du Nord, Malawi, Malte, Maurice, Mexique, Micronésie, Monaco, Mongolie, Monténégro, Nauru, Norvège, Nouvelle-Zélande, Palaos, Panama, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Paraguay, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Pologne, Portugal, République centrafricaine, République dominicaine, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Marin, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Salvador, Serbie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Suriname, Taïwan, Tonga, Trinité-et-Tobago, Ukraine, Uruguay et Vanuatu.
Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire