L’Équateur lance son visa électronique

par VisasNews

L’Équateur vient de lancer un système de visa électronique (e-Visa) afin de simplifier l’entrée des visiteurs étrangers dans le pays.

« L’Équateur accueille les visiteurs avec une option facile et sûre : le visa électronique ».

C’est par ces mots que le ministère des Affaires étrangères et de la Mobilité humaine de l’Équateur se dit « fier » d’annoncer le lancement de son nouveau système de délivrance de visas électroniques « eVISAS », « une plateforme 100% en ligne conçue pour faciliter l’entrée des étrangers dans le pays ».

Dans un communiqué publié en fin de semaine dernière, la diplomatie équatorienne explique que les voyageurs qui souhaitent se rendre en Équateur pour faire du tourisme, investir dans le pays ou rejoindre leur famille peuvent désormais le faire plus facilement grâce au système « eVISAS ».

Selon les autorités, le système « eVISAS » permet de « demander votre visa depuis n’importe quel endroit du monde, qu’il y ait ou non un consulat équatorien à proximité ».

« Commodité », « rapidité », « sécurité » et « transparence », maitres-mots du visa électronique pour l’Équateur

En mai dernier, l’Équateur annonçait la prochaine digitalisation de ses services consulaires en introduisant des services électroniques de visa et d’apostille.

Depuis le 5 juillet, les voyageurs soumis à l’obligation de visa pour se rendre en Équateur peuvent en faire la demande depuis le portail gouvernemental: serviciosdigitales.cancilleria.gob.ec.

D’après les autorités équatoriennes, les avantages offerts par le système « eVISAS » sont les suivants :

  • Commodité : pas de déplacements ni de longues files d’attente. Vous demandez votre visa depuis chez vous.
  • Rapidité : la procédure en ligne accélère les délais de traitement et de réponse.
  • Sécurité : les données et les paiements sont protégés par les normes de sécurité les plus strictes.
  • Transparence : accès à des informations claires et actualisées sur les exigences et l’état d’avancement de la demande.

« Pendant la période de transition vers ce nouveau système, les directions zonales et les consulats de l’Équateur à l’étranger continueront à fournir une assistance en personne pour la gestion des visas », indique le MAE équatorien.

Les citoyens de 39 pays ont besoin d’un visa pour voyager en Équateur

Sur le portail, les requérants doivent remplir quelques informations personnelles et insérer une photo d’identité, une copie du passeport, valable au moins 6 mois, un extrait de casier judiciaire, une preuve de moyens de subsistance, un itinéraire de voyage et leur billet aller-retour.

Comptez 50 US$, à payer en ligne par carte bancaire, pour un visa touristique de 90 jours.

« Cette nouvelle plateforme facilite non seulement votre voyage, mais favorise également le développement économique et touristique de notre pays, en permettant à un plus grand nombre de personnes de nous rendre visite et de découvrir les merveilles que l’Équateur a à offrir. Le système « eVISAS » renforce la sécurité de nos frontières en permettant un meilleur contrôle et une meilleure vérification des personnes qui entrent dans le pays. Cela garantit une migration ordonnée et sûre, tant pour les visiteurs que pour les citoyens équatoriens », précise le ministère équatorien des Affaires étrangères.

Les ressortissants des 39 pays suivants doivent obtenir un visa pour voyager en Équateur:

  • Afghanistan, Albanie, Angola, Bangladesh, Cameroun, Congo, Corée du Nord, Côte d’Ivoire, Cuba, Egypte, Érythrée, Ethiopie, Gambie, Ghana, Guinée, Haïti, Inde, Irak, Iran, Kenya, Libye, Mali, Mauritanie, Myanmar, Népal, Nigeria, Ouzbékistan, Pakistan, Philippines, République démocratique du Congo, Sénégal, Somalie, Soudan, Sri Lanka, Syrie, Tadjikistan, Venezuela, Vietnam et Yémen.
Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire