La Russie « ne se fermera pas à l’Europe »

Accueil » Europe » Russie » La Russie « ne se fermera pas à l’Europe »

Les autorités russes ont réagit à l’annonce de la suspension de l’Accord de facilitation des visas par l’Union Européenne.

Hier, l’Union Européenne annonçait sa décision de prochainement suspendre l’Accord bilatéral avec la Russie visant à faciliter la délivrance de visas aux citoyens de l’UE et de la Fédération de Russie.

Aujourd’hui, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, et le Ministère russes des Affaires étrangères, par les voix de son ministre, Sergueï Lavrov, et de sa porte-parole, Maria Zakharova, ont réagit à cette annonce et expliqués que la Russie ne devrait pas rendre la pareille, l’annulation de l’accord de facilitation sur les visas allant également impacter les citoyens européens.

« C’est mauvais pour les Russes, car l’obtention d’un visa prendra probablement plus de temps et sera plus difficile. Nous ne savons pas exactement comment ce sera, mais ce sera très probablement plus long et plus difficile » a déclaré aujourd’hui Dmitri Peskov, comme le rapporte l’agence de presse russe RIA Novosti. Le porte-parole du Kremlin ajoute que « bien sûr, rendre cet accord inactif rendra également la situation plus difficile pour les Européens. Par conséquent, c’est une autre décision ridicule dans une série d’absurdités en cours… ».

Il n’est pas nécessaire de « punir collectivement les citoyens de l’UE » d’après Lavrov

De son côte, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, ne juge pas nécessaire de punir les citoyens de l’Union Européenne en réponse. « La Russie n’a pas besoin de fermer et de punir collectivement les citoyens de l’Union européenne en réponse aux restrictions de visa Schengen » annonce aujourd’hui Lavrov.

« Nous n’allons pas nous isoler, je crois qu’en réponse à ces « murs de Schengen  » qu’ils essaient maintenant d’aménager pour nous, nous n’avons pas besoin de fermer, nous n’avons pas besoin de rendre la pareille » précise le ministre russes des Affaires étrangères. « C’est ridicule, ces gens sont pathétiques. Il ne faut pas suivre cette voie, répondre par la bêtise à la bêtise. Bien sûr, personne n’a annulé la réciprocité, elle doit être utilisée à dessein contre les organisateurs et les exécutants de telles sanctions anti-russes » ajoute Lavrov.

Cette mesure restrictive ne peut « changer la politique étrangère de notre pays » selon Zakharova

Lors d’une conférence de presse ce 1er septembre, retranscrite sur le portail du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, la porte-parole du MAE, a répondu aux questions des journalistes présents, notamment sur cette suspension de l’accord de facilitation de délivrance des visas.

« Nous voudrions vous rappeler que l’accord de facilitation des visas entre la Russie et l’UE de 2006 n’est pas une sorte de « cadeau » de l’UE aux Russes ou une concession unilatérale, comme certains dans l’Union européenne tentent de le présenter, mais un accord élaboré conjointement, un mécanisme mutuellement bénéfique pour assurer les contacts transfrontaliers entre les citoyens de la Russie et de l’UE » a d’abord rappelé Zakharova. « Seuls ceux qui ne connaissent pas l’histoire de la Russie et de l’Europe peuvent sérieusement croire que les attaques de « visas » contre les Russes peuvent ébranler leur patriotisme ou, qui plus est, changer la politique étrangère de notre pays » explique la porte-parole du MAE, avant de laisser planer le doute quant à l’application d’éventuelles mesures restrictives: « Nous n’allons pas être comme l’Union européenne dans la politique déraisonnable de « brûler les ponts » entre les peuples, mais en même temps nous nous réservons le droit de prendre des mesures de rétorsion pour protéger les intérêts de nos citoyens et assurer notre propre sécurité nationale ».

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Laisser un commentaire