La Chine rouvre ses frontières aux étudiants

Accueil » Asie » Chine » La Chine rouvre ses frontières aux étudiants

Les visas sont de nouveau délivrés aux étudiants internationaux après plus de 2 ans de suspension.

Petit à petit, l’Empire du Milieu déverrouille ses frontières aux voyageurs internationaux. Après avoir raccourcit la période de quarantaine à l’arrivée et simplifié les formalités d’entrée pour les voyageurs d’affaires, la Chine élargit aujourd’hui la disponibilité des visas aux étudiants internationaux.

Comme le font de nombreuses représentations diplomatiques chinoises à travers le monde depuis quelques jours, l’Ambassade de Chine en France annonce la reprise de la délivrance des visas d’études long séjour « X1 » pour les personnes se trouvant en France.

Dans un communiqué publié sur son site internet, l’Ambassade déclare que les étudiants étrangers désirant se rendre en Chine pour un long séjour, dans le cadre d’une formation diplômante, peuvent demander le visa d’étude « X1 » auprès du Centre de Service de Visa chinois à Paris. Pour ce faire, les requérants devront présenter l’original du formulaire JW201/202 accompagné de la lettre d’admission universitaire (pour les nouveaux admis) ou de l’autorisation de retour à l’université (pour les anciens admis).

Vendredi dernier, le porte-parole du Ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, avait annoncé lors d’une conférence de presse qu’il avait pris des « dispositions actives » pour la reprise de la délivrance des visas aux étudiants. « Nous saluons le retour des étudiants internationaux en Chine pour reprendre leurs études » a déclaré Wang Wenbin.

Les membres de la famille accompagnant ou rejoignant un étudiant étranger peuvent également de nouveau réclamer un visa. L’Ambassade de Chine en France explique aussi que les personnes titulaires de la carte de voyage d’affaires de la Coopération Économique Asie-Pacifique (APEC) ou de permis de séjour d’études en cours de validité n’ont plus besoin de demander le visa.

Pour finir, l’Ambassade de Chine en France rappelle qu’elle ne réclame plus la lettre d’invitation gouvernementale « PU » pour la délivrance des visas « M » et « F » d’affaires, dans les secteurs commerciaux, éducatifs, scientifiques, sportifs et culturels, ainsi qu’aux membres de la famille qui accompagnent ou rejoignent un expatrié.

Les formalités actuelles de voyage en Chine

La Chine, qui continue de mettre en œuvre une politique « zéro Covid » à l’échelle nationale, impose toujours des règles strictes d’entrée et de séjour.

Avant leur départ, les voyageurs doivent subir deux tests PCR, dans les 48 heures qui précédent l’embarquement, dans des laboratoires différents avec un intervalle de temps supérieur à 24 heures (le deuxième test devant être effectué dans les 24 heures avant le départ). Avant le voyage, les voyageurs doivent réclamer un QR code de santé de couleur verte auprès de l’Ambassade de Chine ou de ses consulats généraux en France.

À leur arrivée en Chine, les passagers internationaux sont soumis à une période de quarantaine de 7 jours, dans un établissement centralisé. Durant cette période de quarantaine, cinq tests sont à réaliser aux 1er, 2ème, 3ème, 5ème et 7ème jours. Après cet isolement, les voyageurs doivent surveiller leur état de santé à domicile durant les 3 jours qui suivent.

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Laisser un commentaire