La Chine raccourcit la quarantaine et simplifie les formalités pour les voyages d’affaires

Accueil » Asie » Chine » La Chine raccourcit la quarantaine et simplifie les formalités pour les voyages d’affaires

La Chine réduit la période de quarantaine à l’arrivée, de 14 à 7 jours, et supprime la lettre « PU » pour l’obtention des visas d’affaires et commerciaux.

Dans un communiqué publié sur son site internet, le Gouvernement chinois annonce une actualisation de son plan de prévention et de contrôle de la pneumonie à coronavirus pour les arrivées internationales, modifiant notamment les durées des périodes d’isolement à l’entrée sur le territoire.

Alors que les arrivants de l’étranger devaient initialement observer une période de quarantaine de 14 à 21 jours, selon la région, dans une installation centralisée, suivie d’un isolement de 7 jours à domicile, depuis ce mardi 28 juin, le modèle « 7 + 3 » s’applique.

Les voyageurs sont donc maintenant soumis à une période de quarantaine de 7 jours dans un établissement centralisé puis à 3 jours de surveillance de l’état de santé à domicile. Durant cette période de quarantaine, cinq tests sont à réaliser aux 1er, 2ème, 3ème, 5ème et 7ème jours.

Comme l’explique l’Echo Touristique, « ces nouvelles règles constituent un changement majeur dans les restrictions d’entrée imposées par la Chine, qui suit une stratégie stricte dite « zéro Covid » depuis le début de la pandémie ».

L’obtention du visa d’affaires simplifiée

Même vaccinés, les touristes internationaux ne peuvent toujours pas se rendre en Chine, mais d’autres catégories de voyageurs peuvent visiter le pays après avoir obtenu un visa.

Alors que les autorités chinoises annonçaient il y a quelques jours la simplification des formalités pour les requérants de visa de travail « Z » et de regroupement familial « S » et « Q » en supprimant la nécessité de présenter une lettre d’invitation « PU », cette même mesure d’assouplissement s’applique depuis le 28 juin aux voyageurs d’affaires.

En effet, dans un avis publié hier sur son site internet, l’Ambassade de la République Populaire de Chine en France déclare qu’à compter du 28 juin 2022 « les personnes se trouvant en France et désirant se rendre en Chine pour motif de reprise de travail ou d’activités économiques (dans les secteurs commerciaux, éducatifs, scientifiques, sportifs et culturels), n’ont plus besoin de fournir la Lettre d’Invitation (PU) délivrée par les autorités compétentes chinoises, lors de la demande de visa de commerce (M) ou de visite (F) ».

Pour obtenir le visa d’affaires, seule une « simple » lettre d’invitation de l’entreprise chinoise est maintenant nécessaire.

Avant le départ, les voyageurs vaccinés doivent toujours disposer d’un QR code de santé en couleur verte auprès de l’Ambassade de Chine en France.

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Laisser un commentaire