La Chine assouplit ses politiques de visa

Accueil » Asie » Chine » La Chine assouplit ses politiques de visa

L’Ambassade de Chine en France annonce un ajustement des modalités d’obtention du visa chinois, les touristes devront encore attendre…

Malgré une politique « zéro Covid » toujours en place, la Chine s’apprête à simplifier ses formalités visas pour certaines catégories de voyageurs internationaux afin de permettre à davantage d’étrangers de voyager dans le pays.

En effet, dans un avis publié hier sur son site internet, l’Ambassade de la République Populaire de Chine en France annonce que le dossier consulaire sera légèrement moins complexe pour les requérants de visa de travail et pour les regroupements familiaux.

L’Ambassade déclare ainsi qu’à partir du 20 juin 2022les demandeurs de visa de travail ainsi que les membres de la famille des personnes souhaitant se rendre en Chine pour une reprise du travail ou de l’activité économique n’auront plus à fournir la lettre d’invitation additionnelle PU. La simple présentation de la Notification Letter of Foreigner’s Work Permit permettra la délivrance d’un visa « Z ».

La lettre PU est une exigence imposée par le gouvernement chinois depuis mars 2020 aux ressortissants étrangers qui souhaitent travailler en Chine, permettant ainsi au Ministère chinois des Affaires étrangères d’appliquer un niveau de contrôle supplémentaire aux passagers entrants durant la pandémie.

L’Ambassade de Chine en France annonce également que les membres de la famille (conjointe/conjoint, parents, parents de conjointe/conjoint, enfant, conjointe/conjoint d’enfant, frère et sœur, grands-parents, petits-enfants) des citoyens chinois ou des étrangers ayant statut de résident permanent en Chine peuvent désormais demander des visas de regroupement (visa « Q ») ou de visite familiale (visa « S »).

Les voyageurs d’affaires impératives seront toujours soumis à la présentation de la lettre d’invitation PU tandis que les touristes et étudiants devront encore prendre leur mal en patience avant de pouvoir réclamer un visa et visiter la Chine…

Quelles sont les formalités actuelles pour se rendre en Chine ?



Tous les voyageurs qui souhaitent se rendre en Chine doivent être vaccinés à l’aide de produits reconnus par la Chine ou par l’OMS. Les voyageurs vaccinés en dehors de la Chine doivent réclamer un QR code de santé de couleur verte avant le voyage auprès de l’Ambassade de Chine en France à Paris ou de ses sections consulaires de Marseille, Strasbourg, Lyon, Saint-Denis (Réunion) et Papeete.

Le 20 mai dernier, la Chine assouplissait ses règles d’obtention du QR code de santé pour les voyageurs provenant de l’étranger en remplaçant les tests « PCR+IgM » par les tests « double PCR » à réalisés en France dans les laboratoires agréés.

Retrouvez ici le guide complet et actualisé d’obtention du QR code de santé de l’Ambassade de Chine en France.

De plus, toute arrivée en provenance de l’étranger fait l’objet d’une mise en quarantaine pour une période de 14 ou 21 jours selon les villes, dans un lieu désigné par les autorités locales rappelle le Quai d’Orsay, qui précise également que les différentes politiques d’exemption de visa de 72 heures et 144 heures, appliquées dans les grandes métropoles chinoises aux citoyens de 53 pays dont la France, la Belgique et la Suisse, sont toujours temporairement suspendues.

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

2 réflexions au sujet de “La Chine assouplit ses politiques de visa”

  1. Est-il possible à un Français conjoint d’un citoyen chinois de partir d’ailleurs que de Paris pour aller en Chine, par exemple faire Séoul-Pékin.
    Question importante, il n’y a pas de places proposées en vente par Air France avant octobre, pareil pour Air China, si bien que la nouvelle règle ne servirait pas à grand-chose.

    Répondre
    • Bonjour Pierre,
      L’idée serait donc de faire Paris / Séoul / Beijing ?
      Selon l’Ambassade de Chine en France « Pour minimiser le risque de contamination, l’Ambassade et les consulats de Chine en France ne valideront plus les rapports de tests des voyageurs au départ de France avec vol en correspondance en pays tiers. Ils sont donc invités à prendre les vols directs. Les voyageurs en provenance d’un pays tiers desservant la Chine en vol direct sont déconseillés d’aller en Chine via la France comme le QR code de santé ne leur est plus délivré ».

      Répondre

Laisser un commentaire