Voyage au Japon: Les nouvelles mesures aux frontières officialisées

Accueil » Asie » Japon » Voyage au Japon: Les nouvelles mesures aux frontières officialisées

Partagez cet article sur:

La diplomatie japonaise confirme les dispositions simplifiées d’entrée dans le pays à compter du 11 octobre.

C’est l’annonce que de (très) nombreux touristes attendaient depuis plusieurs mois: le Japon rouvrira ses frontières aux touristes individuels à compter du 11 octobre prochain et réintroduira son régime d’exemption de visa court séjour, notamment pour les voyageurs européens.

Ces assouplissements des mesures aux frontières ont été annoncé jeudi dernier par le Premier ministre nippon, Fumio Kishida, lors d’une conférence de presse en marge de l’Assemblée Générale de l’ONU à New York et viennent d’être officialisées aujourd’hui par le Ministère des Affaires étrangères du Japon dans un communiqué.

Dans ses “Nouvelles mesures aux frontières pour les nouvelles infections à coronavirus”, le MAE passe en revue les différentes révisions des modalités d’entrée qui entreront en vigueur à compter du 11 octobre 00:00 (heure du Japon).

Révision des nouvelles restrictions à l’immigration pour les étrangers

La diplomatie japonaise explique qu’en ce qui concerne l’entrée des étrangers dans le pays, il ne sera plus exigé au réceptif/invitant au Japon qu’il soumette une demande via le système de confirmation sanitaire de l’immigration (ERFS). Parallèlement, concernant l’entrée des touristes étrangers, les mesures visant à limiter l’entrée aux voyages à forfait seront levées.

“Le système ERFS disparait. Les titulaires de CoE et les demandeurs de visa vacances-travail prévoyant d’entrer au Japon à partir du 11 octobre sont donc dispensés d’obtenir ce document” précise l’Ambassade du Japon en France.

Reprise de l’application des mesures d’exemption de visa

Dans son communiqué, le MAE du Japon confirme que les mesures d’exemption de visa reprendront à compter du 11 octobre 2022 00:00 (heure du Japon) pour les citoyens des 68 pays ci-dessous.

“À compter du 11 octobre, les accords d’exemption de visa de séjour temporaire sont rétablis. Les personnes, dont les pays figurent sur la liste suivante, sont donc à nouveau autorisés à entrer au Japon sans visa pour un court séjour touristique, familial ou business” explique l’Ambassade japonaise.

Liste des pays dispensés de visa d’entrée court séjour au Japon (consultable également sur le site du MAE japonais où les durées spécifiques de séjour sont mentionnées):

  • Allemagne, Andorre, Argentine, Australie, Autriche, Bahamas, Barbade, Belgique, Brunei, Bulgarie, Canada, Chili, Corée du Sud, Costa Rica, Croatie, Chypre, Danemark, Émirats arabes unis, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Guatemala, Honduras, Hong-Kong, Hongrie, Indonésie, Islande, Israël, Irlande, Italie, Lesotho, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macao, Macédoine du Nord, Malaisie, Malte, Maurice, Mexique, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République dominicaine, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Saint Marin, Salvador, Serbie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suriname, Suisse, Taïwan, Thaïlande, Tunisie, Turquie et Uruguay.

Justificatif de vaccination ou de test Covid négatif

Sauf pour les rapatriés et les immigrés présentant des symptômes suspects d’infection au Covid-19, aucun test Covid ne sera pratiqué à l’arrivée au Japon.

Tous les rapatriés et les visiteurs étrangers devront fournir soit un certificat de vaccination (avec rappel) répertorié dans la liste d’utilisation d’urgence de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), soit un certificat de test négatif reçu dans les 72 heures avant le départ.

Lors d’une conférence de presse ce 26 septembre, le secrétaire en chef du Cabinet, Hirokazu Matsuno, a déclaré qu’en ce qui concerne l’assouplissement des mesures aux frontières qui sera mis en œuvre à partir du 11 octobre, l’inspection de l’immigration qui est actuellement menée dans les aéroports pour tous les rapatriés et les visiteurs étrangers sera aboli.

“À l’exception de ceux qui présentent des symptômes d’infection du Covid-19, nous n’effectuerons pas d’inspections d’immigration sur tous les rapatriés et les immigrants. Comme alternative, nous demanderons soit un certificat de la troisième vaccination, soit un certificat de test négatif pris dans les 72 heures avant de voyager au Japon” a détaillé Hirokazu Matsuno, précisant qu’avec ces assouplissements à venir, les aéroports et les ports maritimes qui n’acceptent actuellement pas les vols internationaux reprendront du service dès qu’ils seront prêts.

Gestion du nombre total d’arrivées internationales

Les autorités japonaises de l’immigration ne fixeront pas de limite quotidienne quant au nombre total de visiteurs autorisés à entrer au Japon. Actuellement, et jusqu’au 10 octobre, un maximum de 50 000 voyageurs peuvent arriver par jour au Japon.

Il est à noter que les voyageurs devront toujours installer l’application gouvernementale de surveillance MySOS (iOS | Android).

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

8 réflexions au sujet de “Voyage au Japon: Les nouvelles mesures aux frontières officialisées”

  1. Bonjour

    Une autre question haha
    Si je me rends au Vietnam 14 jours, sans visa, me faut-il un billet retour? Sachant que je compte me rendre au Japon ou Cambodge par la suite, je ne suis pas encore décidée.
    Merci 😁

    Répondre
  2. Est-il possible avec un certificat COVID numérique UE de contre-indication à la vaccination valable jusqu’au 29/03/2023, et ayant eu la COVID19 le 15/11/2021.
    Est-ce que ma cliente sera acceptée sur la cie aérienne ainsi qu’à l’entrée au JAPON ?
    CDT
    Le 26/09/2022

    Répondre
    • Bonjour Brun Travel,
      Les voyageurs vaccinés et non-vaccinés peuvent entrer au Japon, sans quarantaine, s’ils proviennent de France.
      Si votre cliente est non-vaccinée, elle devra fournir à la compagnie aérienne, ainsi qu’à l’arrivée dans le pays, un résultat négatif de test PCR réalisé dans les 72 heures avant le départ.
      L’Ambassade du Japon en France vient de publier une FAQ très détaillée où vous trouverez surement toutes les réponses à vos questions 😉

      Répondre

Laisser un commentaire