Nouvelle-Zélande: les demandes de Visa de Résident Permanent accessibles en ligne

Partager cet article:

Dès fin janvier 2024, les étrangers pourront soumettre leur demande de visa de résident permanent en Nouvelle-Zélande par voie électronique.

Les immigrants qui souhaitent demander un Permanent Resident Visa (PRV) en Nouvelle-Zélande pourront prochainement soumettre leur dossier en ligne plutôt qu’au format papier.

Dans un communiqué, l’immigration de Nouvelle-Zélande annonce déplacer les processus de plusieurs catégories de visas vers le portail Immigration Online pour la fin du mois de janvier 2024.

Dès le mois prochain, les immigrants pourront soumettre les demandes suivantes par voie électronique (au lieu d’utiliser une demande papier):

  • Permanent Resident Visa;
  • Second or Subsequent Resident Visa;
  • Modification des conditions de voyage d’un visa de résident.

Actuellement, ces candidatures sont soumises au moyen de formulaires papier, accompagnées de copies certifiées conformes des passeports, ce qui limite la capacité des candidats à suivre l’évolution de leur candidature en ligne. Passer par un système en ligne signifie que les candidats:

  • peuvent vérifier le statut de leur candidature en ligne sans avoir à appeler le centre de contact INZ;
  • n’ont plus besoin de présenter des documents physiques, tels que des passeports, qui étaient obligatoires pour les demandes papier.

Le traitement en ligne rendra certainement le processus de demande de PRV plus simple et plus rapide pour tout le monde.

Admissibilité au visa de résident permanent en Nouvelle-Zélande

Le visa de résident permanent autorise, comme son nom l’indique, une durée de séjour indéfinie en Nouvelle-Zélande. Le prix du Permanent Resident Visa (PRV) est fixé à 240 $NZ et le délai de traitement de la demande est actuellement de 28 jours ouvrables.

Avec un PRV, vous pouvez vivre, travailler et étudier en Nouvelle Zélande. Il est possible d’inclure un partenaire et des enfants à charge âgés de 24 ans et moins dans la demande de visa.

L’immigration néo-zélandaises rappelle les critères d’admission au visa de résident permanent:

  • Les requérants ne sont éligibles à un visa de résident permanent qu’une fois qu’ils ont détenu leur visa de résident pendant au moins 2 ans;
  • Si un demandeur se trouvait en dehors de la Nouvelle-Zélande au moment de la délivrance de son visa de résident, la période de 2 ans commence à compter de son arrivée en Nouvelle-Zélande avec son visa de résident;
  • La soumission d’une demande dans le délai de 2 ans peut entraîner le refus de la demande, ce qui signifie que les clients devront présenter une nouvelle demande et payer des frais de dossier supplémentaires.

Les types de visas pour la Nouvelle-Zélande accessibles en ligne

Sur le portail en ligne de l’immigration néo-zélandaises, les voyageurs peuvent réclamer les visas suivants:

  • Visa d’étudiant;
  • Permis de travail;
  • Visa de visiteur;
  • Visa de visiteur de groupe;
  • Partenaire d’un titulaire de visa de résident;
  • Visa de résident pour enfant à charge.

Les touristes peuvent (déjà) demander en ligne une NZeTA pour la Nouvelle-Zélande

Que ce soit sur portail gouvernemental nzeta.immigration.govt.nz ou depuis l’application mobile NZeTA (iOS | Android), les touristes exemptés de visa pour la Nouvelle-Zélande doivent demander une autorisation de voyage électronique NZeTA (New Zealand Electronic Travel Authority).

Avec une NZeTA, vous pouvez voyager en Nouvelle-Zélande ou transiter par l’aéroport international d’Auckland sans demander de visa au préalable.

Une demande de NZeTA coûte 17 $NZ, depuis l’application mobile, ou 23 $NZ, pour une demande complétée sur internet. Il est également nécessaire de payer la taxe IVL (International Visitor Conservation and Tourism Levy), qui finance les infrastructures touristiques et contribue à protéger l’environnement naturel du pays. La taxe IVL peut être réglée en même temps que la demande de NZeTA et son prix s’élève à 35 $NZ.

L’autorisation NZeTA est valable 2 ans et permet aux voyageurs des 60 pays et territoires suivants dispensés de visa de séjourner jusqu’à 90 jours en Nouvelle-Zélande:

  1. Allemagne
  2. Andorre
  3. Arabie saoudite
  4. Argentine
  5. Autriche
  6. Bahreïn
  7. Belgique
  8. Brésil
  9. Brunei
  10. Bulgarie
  11. Canada
  12. Chili
  13. Chypre
  14. Corée du Sud
  15. Croatie
  16. Danemark
  17. Émirats arabes unis
  18. Espagne
  19. Estonie
  20. États-Unis
  21. Finlande
  22. France
  23. Grèce
  24. Hong Kong
  25. Hongrie
  26. Irlande
  27. Islande
  28. Israël
  29. Italie
  30. Japon
  31. Koweït
  32. Lettonie
  33. Liechtenstein
  34. Lituanie
  35. Luxembourg
  36. Macao
  37. Malaisie
  38. Malte
  39. Maurice
  40. Mexique
  41. Monaco
  42. Norvège
  43. Oman
  44. Pays-Bas
  45. Pologne
  46. Portugal
  47. Qatar
  48. République tchèque
  49. Roumanie
  50. Royaume-Uni*
  51. Saint-Marin
  52. Seychelles
  53. Singapour
  54. Slovaquie
  55. Slovénie
  56. Suède
  57. Suisse
  58. Taïwan
  59. Uruguay
  60. Vatican

* Séjour de 6 mois autorisé

Partager cet article:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire