L’Inde prolonge la suspension de ses vols commerciaux internationaux

par VisasNews

L’Inde prolonge la suspension des liaisons commerciales internationales de passagers jusqu’au 28 février.

Suspendus depuis le 23 mars 2020, les vols internationaux réguliers ne reprendront pas avant le 28 février 2022 selon l’annonce de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGCA).

« Cette restriction ne s’appliquera pas aux opérations internationales de fret et aux vols spécifiquement approuvés par la DGCA », indique la notification de la DGCA publiée sur Twitter, qui précise également que les vols sous arrangement de bulles d’air ne sont pas affectés par cette mesure. L’Inde dispose d’accords de bulles de voyages aériens avec 35 pays, dont la France, le Royaume-Uni, les États-Unis ou encore l’Allemagne, permettant ainsi aux voyageurs provenant de ces pays de voyager en Inde durant la crise sanitaire.

Une reprise avortée à cause d’Omicron…

En novembre 2021, les autorités indiennes avaient annoncé la reprise des vols commerciaux internationaux à compter du 15 décembre 2021, avec tout de même des droits restreints de capacités pour les compagnies voyageant depuis l’Europe, avant de rapidement faire machine arrière et annuler cette décision en raison de la propagation très rapide du variant Omicron à travers le monde.

Pour rappel, le visa touristique consulaire ainsi que le visa électronique « e-Visa » sont actuellement délivrés sans frais perçus par le gouvernement indien, cette mesure étant applicable aux 500 000 premiers visas touristiques ou jusqu’au 31 mars 2022 si le quota n’était pas atteint d’ici cette date. Durant la crise du Covid-19, le visa indien de tourisme est valable 120 jours dès sa délivrance pour effectuer un séjour (simple entrée) de 30 jours maximum dans le pays. La délivrance des autres types de visas (affaires, travail, études, entry,…) a repris, sans restrictions de validité.

Depuis le 11 janvier dernier et quelle que soit leur provenance, tous les voyageurs sont soumis à une quarantaine à domicile de 7 jours à leur arrivée en Inde, suivie d’un test a effectuer le 8ème jour après l’entrée dans le pays. Depuis le 20 décembre 2021, les voyageurs arrivant de pays classés « à risque » par le gouvernement indien, dont la France fait partie, doivent subir un test à l’arrivée, à pré-réserver/payer en ligne avant le départ, en cas d’arrivée dans les aéroports internationaux de Delhi, Mumbai Kolkata, Chennai, Bengaluru et Hyderabad. Avant le départ, les passagers doivent remplir un formulaire d’auto-déclaration (SDF) et téléverser, sur le portail Air Suvidha, le résultat négatif du test PCR réalisé 72h avant le départ.

Documents du Ministère indien de la Santé et du bien-être familial:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire