Les Comores lèvent leurs restrictions de voyage liées au Covid-19

par VisasNews

Loading

Partager cet article:

La présentation d’un justificatif de vaccination ou d’un résultat négatif de dépistage du Covid-19 n’est plus nécessaire pour voyager aux Comores depuis le 26 juin 2023.

L’archipel des Comores, flottant entre Madagascar et le Mozambique, décide de simplifier ces formalités sanitaires de voyage.

Dans un communiqué signé conjointement, les ministres de l’Intérieur, de la Santé et des Transports, annoncent la suppression des mesures restrictives d’entrée aux Comores relatives au Covid-19.

« Les mesures de restrictions, d’entrée et de sortie sur le territoire national, prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 sont levées. Toutes dispositions antérieures et contraires à ce présent arrêté conjoint sont abrogées » explique les autorités comoriennes.

Les ministres précisent que les services de santé aux frontières, la police de l’air et frontière (PAF), la Brigade de gendarmerie des transports aériens (BGTA), les responsales des ports et aéroports et tous les autres services concernés de l’État, sont chargés de l’application stricte de ces mesures qui entrent en vigueur à date de publication.

Les touristes internationaux devaient auparavant fournir un certificat de vaccination complète contre le Covid-19, ou un test PCR négatif de moins de 72 heures, pour se rendre aux Comores.

Un voyage aux Comores ? Un visa est nécessaire

Les visiteurs de tous les pays du monde doivent obtenir un visa pour se rendre aux Comores.

Le visa d’entrée aux Comores est à réclamer à l’arrivée dans l’archipel, auprès du service de l’immigration de l’aéroport international Prince Said Ibrahim de Moroni.

Le prix du visa pour les Comores s’élève à 30€ pour un visa valable 45 jours. Les frais sont à régler en espèces, en euros, en dollars ou en francs comoriens. Tous les voyageurs doivent détenir un passeport valable au moins 6 mois ainsi qu’un justificatif de départ, retour ou correspondance.

Les points de contrôle d’entrée aux Comores sont:

  • L’aéroport international Prince Saïd Ibrahim (Hahaya, Moroni, Grande Comore)
  • Le port de Moroni (Grande Comore)
  • L’aéroport secondaire de Bandar-Es-Salam (Mohéli)
  • Le port de Fomboni (Mohéli)
  • L’aéroport d’Ouani (Anjouan)
  • Le port de Mutsamudu (Anjouan)

L’Ambassade de France aux Comores indique qu’il est formellement déconseillé aux bateaux de plaisance étrangers d’aborder une des trois îles, sans avoir accompli les formalités douanières au port concerné (Moroni pour la Grande-Comore, Mutsamudu pour Anjouan, Fomboni pour Mohéli).

Loading

Partager cet article:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire