JAPON: Introduction d’un système de demande de visa électronique

Accueil » Asie » Japon » JAPON: Introduction d’un système de demande de visa électronique

Le Japon instaure un nouveau système e-Visa pour les voyageurs américains et canadiens.

Alors que le pays rouvre progressivement ses portes aux touristes internationaux, le Japon annonce l’activation d’un nouveau programme de délivrance de visa en ligne qui ne sera accessible, à compter du 18 août 2022, qu’aux citoyens et résidents nord-américains.

Dans un communiqué publié sur son site internet, l’Ambassade des États-Unis au Japon annonce que le Pays du Soleil Levant a instauré un nouveau système de délivrance de visa sur internet pour permettre aux citoyens américains de reprendre leur voyage vers le Japon. « Les citoyens américains qui souhaitent se rendre au Japon pour le tourisme de groupe, les affaires, les échanges culturels et les visites familiales peuvent désormais demander un visa à entrée unique en ligne » explique l’Ambassade américaine. Sur ses réseaux sociaux, les autorités consulaires américaines basées au Japon précisent que ce nouveau système e-Visa est accessible aux citoyens des États-Unis et du Canada qui résident dans leur propre pays.

Le Canada et les États-Unis, à l’instar d’une majorité d’États européens, font partie de la « liste bleue » des pays de provenance dont les voyageurs peuvent de nouveau se rendre au Japon depuis le 10 juin 2022. Le régime d’exemption de visa court séjour étant toujours suspendu en raison de la crise sanitaire du Covid-19, les touristes français, belges, suisses, britanniques, canadiens et américains qui souhaitent voyager au Japon doivent actuellement réclamer un visa et faire partie d’un groupe organisé par une agence touristique basée au Japon.

À l’heure actuelle, même avec le système e-Visa, le tourisme n’est autorisé que dans les cas où les voyageurs de groupe sont parrainés par un agent de voyage et/ou font partie d’un groupe de voyage autorisé situé au Japon.

Ambassades des États-Unis au Japon

Quelques détails sur l’e-Visa Japon

Dès le 18 août prochain, seuls les citoyens et résidents des États-Unis et du Canada pourront solliciter un visa électronique d’entrée au Japon. Si les restrictions sanitaires d’entrée dans le pays venaient à perdurer ou dans le cadre de demandes de certaines catégories de visas, nous pourrions voir d’autres nationalités (européennes ?) être autorisées à demander un e-Visa.

Le visa électronique permet de se rendre au Japon pour faire du tourisme (de groupe), un déplacement professionnel, des échanges culturels ainsi que des visites familiales. Pour tout autre type de séjour, un visa traditionnel doit être sollicité, en personne, auprès d’une ambassade japonaise.

Les demandeurs éligibles peuvent réclamer leur visa électronique d’entrée au Japon sur le site officiel du Ministère des Affaires étrangères: www.evisa.mofa.go.jp. Après avoir crée un compte et rempli un formulaire en ligne, les requérants d’e-Visa doivent fournir une copie de leur passeport, de leur photo d’identité et de l’attestation d’inscription à un voyage organisé délivrée par l’ERFS (Entrants, Returnees, Follow-up System). Dans le cadre d’une visite familiale, les demandeurs de visas en ligne devront présenter une lettre d’invitation accompagnée d’un document prouvant la filiation.

En cas d’application de frais consulaires, le requérant devra payer son e-Visa auprès d’une ambassade japonaise après réception de l’approbation ministérielle par e-mail, le nouveau système en ligne gouvernemental ne permettant pas encore le règlement en ligne des frais de visa. En principe, les frais de délivrance du visa électronique s’élèvent à 3 000 yens (environ 22 €), mais une dispense ou réduction des frais consulaires peut s’appliquer en fonction de la nationalité du demandeur.

Après un délai minimal de traitement annoncé à 5 jours ouvrables, le voyageur reçoit une notification de délivrance de son visa électronique par e-mail: « Notice of Issuance ».

L’e-Visa est valable 3 mois à compter du jour suivant la date de délivrance et permet à son titulaire d’effectuer un voyage (simple entrée) de 90 jours maximum au Japon. Les demandes de visas à entrées multiples doivent être soumises auprès d’une ambassade japonaise.

Les conditions actuelles de voyage au Japon

En raison de la suspension temporaire de la politique d’exemption de visa court séjour, les touristes doivent donc actuellement demander un visa pour voyager au Japon, sur présentation notamment d’un justificatif d’accueil et de participation à un voyage organisé délivrée agence agréée.

Les voyageurs doivent réaliser un test PCR 72 heures avant leur départ pour le Japon et en présenter un résultat négatif à leur arrivée. Dans un soucis de rapidité des formalités d’immigration à l’arrivée, il est fortement conseillé d’utiliser le modèle du Ministère japonais de la Santé pour la rédaction du résultat du test PCR.

Depuis le 1er juin 2022, les voyageurs en provenance de France sont dispensés de test et de quarantaine à l’arrivée au Japon, et ce, quel que soit leur statut vaccinal.

Partagez cet article sur:

Auteur:
Nicolas Le Page
Photo of author
Travaillant dans l'industrie du tourisme depuis 20 ans et expert en démarches administratives, Nicolas est le Directeur de la Publication de VisasNews, 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Laisser un commentaire