Fin des contrôles sanitaires pour les voyageurs provenant de Chine

Partager cet article:

Les mesures aux frontières françaises pour les passagers en provenance de Chine mises en place en début d’année, puis reconduites pour 15 jours en février, n’ont pas été prolongées.

Les autorités françaises n’ayant pas prorogé le décret du 27 janvier 2023 imposant des contrôles sanitaires jusqu’au 15 février aux voyageurs provenant de Chine, ces derniers n’ont dorénavant plus à réaliser de test Covid avant leur départ pour la France, sont dispensés de masque en vol et de dépistage aléatoire à l’aéroport depuis ce 16 février.

À l’annonce de la réouverture des frontières chinoises suite à l’abandon de la politique « zéro Covid », la France décidait début janvier, à l’instar d’autres pays comme les États-Unis, le Canada ou encore le Royaume-Uni, de réinstaurer pendant une période d’1 mois, prolongée ensuite de 15 jours, des contrôles sanitaires pour les voyageurs arrivant de Chine.

Depuis le 5 janvier 2023, les voyageurs âgés de 11 ans et plus étaient soumis à la présentation d’un test Covid négatif effectué 48 heures avant le voyage en France et d’une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentaient aucun symptômes du Covid-19, qu’ils n’avaient, à leur connaissance, pas été en contact avec un cas confirmé dans les 14 jours précédant le vol et qu’ils acceptaient qu’un test Covid soit réalisé à leur arrivée en France. Les passagers âgés de 6 ans et plus devaient également porter un masque chirurgical de l’embarquement à l’arrivée en France.

Sur son site internet, l’Ambassade de France en Chine confirme la levée des formalités sanitaires d’entrée à compter de ce 16 février 2023.

Constatant que l’épidémie reste stable chez leur voisin chinois, le Japon et la Corée du Sud ont récemment assoupli leurs formalités sanitaires pour les voyageurs venant de Chine entrainant une normalisation des relations entre les trois pays, notamment la reprise de l’exemption de visa de transit ainsi que la délivrance de visas de courte durée pour les Sud-Coréens et les Japonais.

Les visas touristiques ne sont toujours pas délivrés

Pour se rendre en Chine, tous les voyageurs, vaccinés ou non, doivent fournir un résultat négatif de test PCR réalisé 48 heures avant le départ et remplir une déclaration de santé en ligne.

En plus de ces formalités sanitaires d’avant voyage, les visiteurs internationaux doivent obtenir un visa. Pour l’heure, seuls les visas d’affaires, de travail, d’études, de regroupement et de visite familiale sont délivrés par les autorités consulaires chinoises.

La Chine n’a en effet toujours pas réactivé la délivrance des visas touristiques malgré les récents assouplissements des modalités d’entrée dans le pays.

Les touristes français, belges, suisses, canadiens et 49 autres nationalités peuvent cependant de nouveau bénéficier d’une exemption de visa dans le cadre d’un transit de 24/72/144 heures dans certaines régions chinoises. Avant le départ, il reste impératif de prendre contact avec sa compagnie aérienne ainsi qu’avec l’organe de l’inspection frontalière au lieu d’entrée pour confirmer les modalités d’application de cette politique à votre voyage.

La diplomatie chinoise en visite en France

En visite en France hier, Wang Yi, le directeur du Bureau de la Commission des affaires étrangères du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a rencontré Emmanuel Macron et Catherine Colonna, la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

« À la suite de l’entretien du Président de la République et du Président Xi Jinping en marge du sommet du G20 à Bali en novembre dernier, la ministre et le conseiller des affaires d’État ont souligné l’importance de relancer la relation bilatérale, mise à mal par la pandémie, dans tous les domaines, en particulier sur le plan des échanges humains », relate le Quai d’Orsay suite à ses entretiens.

De son côté, l’Ambassade de Chine en France déclare que Catherine Colonna s’est dite « très heureuse d’apprendre que la Chine a surmonté l’épidémie et que son économie s’est rapidement redressée, ce qui est une bonne nouvelle pour le monde entier. On s’attend à ce que la coopération entre les deux parties connaisse un nouveau grand développement cette année et l’année prochaine, en élargissant de nouveaux domaines de coopération tout en reprenant le dialogue institutionnel, pour récupérer le temps perdu en raison de l’épidémie et pousser les relations entre les deux pays à un niveau supérieur. niveau. Il est à espérer que les vols entre les deux pays reviendront dès que possible au niveau pré-épidémique, ce qui favorisera les échanges d’étudiants et d’universitaires internationaux et renforcera la coopération dans les domaines de la science et de la culture ».

Air France augmente ses vols vers la Chine

Fin janvier, Air France annonçait une prochaine augmentation de ses fréquences de vols vers la Chine.

Alors que Pékin est actuellement desservi 1 fois par semaine et que Shanghai et Hong Kong bénéficient de 3 vols hebdomadaires, la compagnie aérienne nationale française informe qu’elle assurera quotidiennement des liaisons vers ces trois destinations depuis Paris Charles-de-Gaulle à compter du 1er juillet 2023.

Partager cet article:

Auteur:
La rédaction de VisasNews
Fort de 30 ans d'expérience dans les démarches administratives pour les voyageurs et les professionnels du secteur touristique, VisasNews est le 1er média francophone d'informations et d'actualités sur les formalités de voyage à travers le monde.

Vous pourriez aimer:

Laisser un commentaire